Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. Saison 1. Episode 13.

5 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

vlcsnap-2014-02-05-14h51m34s183.jpg

 

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 1. Episode 13. T.R.A.C.K.S.


Nous voici donc face à ce que Agents of S.H.I.E.L.D. aurait dû être depuis le début. Il faut dire que cet épisode, écrit par deux anciens scénaristes de Chuck, ne pouvait pas décevoir comme tout ce que la série a pu nous offrir jusque là. Cependant, j’aimerais revenir sur les propos de Clark Gregg dans la presse américaine la semaine dernière, remettant en cause les fans au sujet des mauvaises audiences de la série. Je me demande, quand on est acteur, comment on peut oser critiquer les fans pour justifier de mauvaises audiences. C’est aussi la preuve que Clark Gregg a un melon démesuré et qu’il mériterait bien de redescendre sur Terre. Peu importe ce que le casting de la série a pu dire (même si cela me dégoûte énormément), cet épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. était excellent et je pense que c’est uniquement ce qu’il faut retenir. Nous laissant constamment face à un suspense haletant et à des personnages entre la vie et la mort. La série cherche donc à évoluer dans une direction beaucoup plus plaisante que ce que l’on avait pu voir jusque là prouvant que les producteurs ont encore un peu de lucidité.

Mais quel dommage que de diffuser de très bon épisode face à un inédit de NCIS. Cela aurait peut-être permis de remonter les audiences de la série bien que je ne sois pas un grand partisan de celle-ci pour le moment. Il manque toujours un petit quelque chose, du liant entre les épisodes tout simplement. Cette semaine, la série tente de nous mettre en danger les personnages alors qu’ils doivent récupérer un paquet sur un train en Italie. Tout cela va nous emmener dans diverses scènes d’action maitrisées. En plus de l’action, l’épisode a même réussi à être particulièrement drôle (notamment du point de vue de Coulson et Grant alors que les deux tentent de faire fonctionner la table à relief de Fitz. On retrouve également dans tout ça une Melinda pimpante et efficace dans sa manière de gérer ses scènes d’action, sans parler de Grant qui pénètre chez Ian Quinn comme s’il était Jason Statham et qu’il était là pour tout dégommer sur son passage. Je discutais il n’y a pas si longtemps que ça du fait que Agents of S.H.I.E.L.D. n’était pas réussie car justement cela manque de scènes d’action.
vlcsnap-2014-02-05-14h49m55s217.jpgAvec cet épisode, la série tente plus ou moins de se rattraper. Alors certes, on ne peut pas dire que cela soit complètement réussi, notamment car la logique du cas de la semaine (cette histoire de paquet à récupérer) manque de forme et d’ambition, mais d’un être côté on nous introduit à Deathlok, le cyborg assassin, cette semaine et je dois avouer que tout cela fait son petit effet. Mike Petersen est donc le grand méchant que l’on pouvait attendre même si j’ai peur encore une fois que l’on nous serve la même soupe que son précédent retour sur le devant de la scène. La place de Ian Quinn quant à elle reste assez plaisante. David Conrad était fun et libre dans sa manière de voir son personnage. Cela se ressent. L’épisode développe par la même occasion les relations entre les personnages et notamment entre Grant et Coulson. La série n’avait pas encore réussi à se sortir les doigts de ce point de vue là, mais voilà que c’est maintenant une chose faite. J’aime bien également Ward et May. C’est cocasse et en plus de ça, ce n’est pas la relation que l’on attend de la part de Agents of S.H.I.E.L.D..

Bien au contraire, la série n’a associé ses personnages que de façon prévisible depuis ses débuts. Du coup, j’ai été heureux de voir que les choses évoluent dans cette direction. L’épisode ajoute une dimension plus dramatique alors que la pauvre Skye se fait tirer dessus par Ian Quinn. Cet épisode m’a fait penser à une bonne série de Joss Whedon et pas ce truc honteux qu’il y avait auparavant. L’équilibre entre l’humour et le dramatique était beaucoup plus réussi cette semaine que dans tous les épisodes précédents que l’on a pu voir. En plus de ça, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde donc je pense que l’on est enfin face à quelque chose de jouissif et qu’il va falloir que les scénaristes embellisse encore un peu plus.

Note : 8/10. En bref, il s’agit du premier épisode excitant de Agents of S.H.I.E.L.D. et j’espère maintenant que la suite sera du même acabit.

Commenter cet article