Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. Saison 1. Episode 4.

16 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

vlcsnap-2013-10-16-11h34m48s57.png

 

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 1. Episode 4. Eye Spy.


"Eye Spy" est le premier épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. sur lequel les créateurs de la série n'ont pas été impliqué. En effet, Jeffrey Bell, qui a participé au scénario du second épisode, a signé cet épisode seul. Jeffrey Bell, scénariste sur X-Files et Angel (pour faire le lien Joss Whedon) nous offre ce qui aurait pu être la première intrigue réellement passionnante. Malgré tout, il y a quelque chose que je me demande après quatre épisode : va t-on un jour voir des super-héros connus ? Il va bien falloir faire le lien. Certes, il y a eu une apparition de Nick Fury, c'était jouissif, mais ce n'est à mon humble avis pas suffisant. Il n'en faut beaucoup plus. Surtout qu'il y a bien des héros de Avengers qui ne doivent pas coûter trop cher à inviter dans une série. L'épisode précédent était bien meilleur que les deux premiers. On pouvait sentir que la série allait vers quelque chose d'un peu plus intéressant. Cet épisode était plutôt bon lui aussi mais il y avait aussi tout un tas de moments particulièrement ennuyeux. C'est l'un des gros problèmes de Agents of S.H.I.E.L.D. : l'ennui. Je n'aurais jamais pensé que la série allait se concentrer sur des aspects pas très intéressants des cas de la semaine.

Agents of S.H.I.E.L.D. n'est pas du Shakespeare et du coup, quand la série commence à réfléchir alors on sent que le bas blesse. L'épisode tente en partie d'expliquer pour Coulson fait ce qu'il fait aujourd'hui. On pourrait penser que c'est uniquement pour les erreurs qu'il a pu faire par le passé. Le face à face avec Akela Amador, le personnage principal de l'intrigue de cet épisode, était pile poil la réponse à la question. Et si Coulson faisait ça uniquement pour corriger ses erreurs ? C'est aussi ce que l'on voit au travers de May. Cette dernière n'en a rien à faire d'Akela contrairement à Coulson. Mais quelque chose me turlupine encore un peu : pourquoi ne pas donner plus de force au caractère émotionnel de la série. On a l'impression que tout est artificiel et pas particulièrement passionnant. Le lien entre Akela et Coulson était presque ridicule finalement. Je n'attends rien de la part de Agents of S.H.I.E.L.D. si ce n'est d'être diverti maintenant et que l'on égaille un petit peu ma curiosité. Cela peut fonctionner en partie mais pas totalement.
vlcsnap-2013-10-16-11h54m22s16.pngMon passage préféré de l'épisode est la scène d'ouverture qui se déroule en Suède. Ce qu'il y a de bien avec les décors naturels c'est que l'on sent tout de suite que c'est vrai et cela rend l'intérêt du téléspectateur pour l'épisode bien plus grand. Dommage que dès que l'on arrive au Belarus cela ne soit plus le cas (cela ne doit pas coûter très cher de tourner au Belarus en plus de ça). Comme chaque semaine, l'atout de Agents of S.H.I.E.L.D. est bien entendu Skye. Ce personnage est drôle et l'on a tout de suite envie d'en savoir un peu plus à son sujet. Sa relation avec les autres personnages se développe au fil des épisodes mais il va falloir donner un peu plus de pouvoir à ce personnage et éviter de la laisser dans l'avion à jouer au Docteur Maboule. Enfin, c'est un conseil. Surtout qu'elle a bien plus de potentiel que l'on pourrait nous le faire croire. Agents of S.H.I.E.L.D. est une série qui diverti par moment mais qui ennuie également. J'aurais tellement aimé que l'on aille encore plus loin. Surtout que l'on sent que tous les personnages ont un petit truc (la scène finale de l'épisode était drôle elle aussi).

Note : 6/10. En bref, dommage que Agents of S.H.I.E.L.D. soit aussi ennuyeux par moment, cela pourrait devenir une série particulièrement bonne.

Commenter cet article