Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Masters of Sex. Saison 1. Episode 9. Involuntary.

27 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-27-02h01m34s130.png

 

Masters of Sex // Saison 1. Episode 9. Involuntary.


Masters of Sex nous prouve une nouvelle fois qu’au delà de l’expérience, la série cherche également à offrir à ses personnages une sorte d’introspection. La pire scène de l’épisode est sans conteste la dernière. J’étais tellement mal pour Virginia. La pauvre ne pouvait ici que se sentir salie. Je ne sais pas vraiment comment la saison compte se poursuivre après cette scène mais j’ai hâte de le voir et en même temps, j’ai déjà envie de détester Masters. Pourtant, cet épisode qui se concentre sur les deux personnages, prouve qu’au fond ils sont attachés l’un à l’autre mais pas nécessairement pour les raisons que l’on aurait pu espérer. Dans tout cela, je dois avouer que je ne sais pas vraiment où veut aller la série maintenant. La relation qu’il y a entre Masters et Virginia peut-être perçue comme une amitié au premier abord si ce n’est même une relation amoureuse. En tout cas, ils vont bien ensemble. La première scène de l’épisode était déjà un symbole de cette petite réussite. Les choses fonctionnent donc toujours aussi bien même si finalement, l’étude est là pour refroidir les relations.

Masters of Sex cherche également à nous faire passer un agréable moment avec des personnages qui ne se prennent pas la tête et des choses plutôt agréables à suivre dans leur ensemble. Même si la série pourrait aller encore plus loin, finalement le tout prend une forme plutôt agréable. La manière dont Virginia évolue est une chose intéressante que l’épisode parvient également à mettre en lumière. Notamment quand dans ses notes elle dit qu’elle devient bien trop investie émotionnellement alors qu’au fond ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. La série ne cherche pas à rendre la relation entre Virginia et Masters ou même encore Virginia et l’étude complètement stérile de toute émotion. C’est pourquoi, cela permet en tout cas de conclure sur quelque chose d’assez spectaculaire. Cela prouve aussi que finalement Masters of Sex cherche à évoluer dans quelque chose de différent. La série tente dé donner une définition à leur relation ce qui n’est pas une chose facile. J’aime bien l’ambiguité qu’il y a entre la science et le sexe, ou encore le plaisir qu’ils prennent l’un avec l’autre.
vlcsnap-2013-11-27-01h53m54s147.pngDe toute façon, ce n’est jamais simple quand le sexe entre en ligne de compte. Du coup, c’était aussi logique que la relation entre Virginia et Masters allait subir les conséquences. Lizzy Caplan m’a beaucoup touché dans cet épisode, bien plus que Michael Sheen même si ce dernier prouve toujours aussi bien qu’il est le maitre du jeu et qu’il n’est pas prêt de le laisser hors de son contrôle. Finalement, je ne sais pas comment la saison compte évoluer pour le moment mais le fait que cet épisode se concentre sur Virginia et Masters était une très bonne idée. J’adore tellement les deux personnages de cette série. Mais dans tout cela, les autres cherchent leur place. Notamment Libby. Cette dernière, aussi guillerette soit-elle apporte pas mal de bonnes choses à la série malgré tout. En tout cas, je trouve le tout plutôt convaincant dans son ensemble. Par contre, j’aurais tellement aimé voir Allison Janney dans cet épisode (même si cette dernière a déjà été bien épuisée dans les deux épisodes précédents).

Note : 7.5/10. En bref, toujours aussi jolie cette petite série.

Commenter cet article