Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Masters of Sex. Saison 2. Episode 2. Kyrie Eleison.

27 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-27-13h38m03s106.jpg

 

Masters of Sex // Saison 2. Episode 2. Kyrie Eleison.


Je dois avouer que je ne sais pas vraiment quoi penser de cet épisode de Masters of Sex. Il y a quelque chose qui me dit que j’ai apprécié et puis un autre qui me dit que finalement ce n’était peut-être pas l’épisode dont je rêvais après le très solide premier épisode de la saison. Mais cela ne veut pas pour autant dire que « Kyrie Eleison » était un mauvais épisode, loin de là. Cette semaine Masters tente de poursuivre son étude. Bien entendu c’est l’aspect le plus important de la série et les personnages se doivent de grandir un peu plus. Je trouve que la mécanique de la série n’est pas rouillée bien au contraire mais que cet épisode manque peut-être d’un peu d’enjeux. On arrive à un moment où la série est en train de remettre plus ou moins tout en place, comme c’était le cas dans la première saison. A son arrivée au Gateway Memorial Hospital, Masters va venir en aide à Rose, une jeune nymphomane que sa mère voudrait faire stériliser après son second avortement. La question de l’avortement est quelque chose de toujours très bien intégré au récit de la série. On est à une époque où ce genre de pratique est très nouveau et surtout, où une partie reste encore très clandestine dans le sens où cela ne peut pas être ébruité. Si Masters refuse de faire cette hystérectomie, cela va forcément le mettre dans une position très problématique avec ses nouveaux patrons.

Mais c’est un moyen pour Masters d’asseoir ses positions et de démontrer qu’au fond il ne pourrait pas vivre avec lui-même s’il avait fait cette procédure. Masters est quelqu’un qui prône que le sexe n’est pas qu’un élément de plaisir, c’est aussi un élément qui donne la vie et cela ne doit pas être interrompu de la sorte. Rose va alors demander à Masters, logiquement « Who cades about you? ». Au fond c’est vrai, pourquoi se mêle t-il de cette histoire ? Mais d’un autre côté, il sait très bien que son boulot est important et qu’il doit faire en sorte de conserver une certaine ligne de conduite afin de ne pas trop en sortir. Cela permet de remettre aussi la sexualité au coeur de son aventure. Car l’aventure de Masters est bien plus grande (et elle aura par la suite un impact important dans la compréhension de la sexualité chez les hommes et les femmes). Masters a beau ne pas vouloir, il sait aussi ce qui ne va pas chez Rose. Je suppose que tout cela va nous permettre de rapidement remettre notre héros dans le droit chemin. Pendant ce temps, nous avons Libby qui engage la jeune Coral afin de l’aider à élever Johnny. J’ai trouvé plutôt intelligent le fait que Libby tente d’apprendre à Coral des choses même si au fond c’est fait avec une certaine condescendance.
vlcsnap-2014-07-27-13h25m26s213.jpgLe choc des cultures est toujours très présent. Tout cela va permettre de prouver qu’au fond Libby n’est pas une femme qui cherche à se laisser faire. Ce n’est pas bête au fond et elle tente d’asseoir sa place face à une pauvre Coral qui tente de faire de son mieux. Je suis un peu plus septique vis-à-vis de Gini et Lillian. Cette partie de l’épisode m’a légèrement déçu, donnant l’impression que le tout manque peut-être un peu de fluidité ou de quelque chose dans ce registre là. C’est sans compter que Virginia est elle aussi petit à petit de retour sur le devant de la scène. Au fond, cet épisode n’était pas parfait car il prépare le retour à la dynamique de la première saison et ne le fait peut-être pas aussi rapidement que prévu. Sans compter que la fluidité n’est peut-être pas le plus gros point fort de la série. Masters of Sex reste cependant une série plutôt agréable dans son ensemble, prouvant aux téléspectateurs que le tout peut réellement fonctionner et que cela peut même nous offrir de grands moments de folie. J’ai bien aimé le personnage de Rose mais ce n’est pas suffisant à mes yeux. Cet épisode pouvait faire largement plus, surtout après le premier épisode qui avait très justement su rebondir sur le final de la première saison.

Note : 6.5/10. En bref, sans être mauvais, cet épisode ralenti tout d’un coup les choses.

Commenter cet article