Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Meurtres au Paradis / Death in Paradise. Saison 1. Episodes 4, 5 et 6.

28 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-28-15h58m54s118.png

 

Meurtres au Paradis / Death in Paradise // Saison 1. Episodes 4, 5 et 6. Noces de sang / L'ange gardien / Dernière plongée.


Ce que je trouve d'assez dommage c'est le fait que Meurtres au Paradis est diffusée dans le désordre. En effet, France 2 ne diffuse pas dans le même ordre que BBC One. Je suppose donc que France 2 ne respecte pas l'ordre de production. Et pourtant, on ne peut pas dire que l'épisode 4 (qui est en fait l'épisode 1.03 que j'ai présenté la semaine dernière) qui est diffusé demain soir est le meilleur de la soirée. Loin de là. J'ai donc largement préféré le 1.05 "L'ange gardien" qui nous plonge au coeur d'une enquête efficace jouant sur la psychose de chacun : qui a bien pu tuer cet homme alors qu'il était menotté à Richard ? Parmi ces trois épisodes, il y avait donc du bon et du moins bon mais globalement, cette série policière estivale fonctionne de part son ambiance. Il faut bien avouer qu'en pleine canicule, on aurait peut être envie de voir des paysages polaires mais personnellement, j'adore voir ce que je ne vais pas voir pendant mes vacances : de l'eau turquoise, des décors de rêves, du sable blanc, etc.

Je jalouse les gens qui vont pouvoir avoir droit à des vacances cet été parfois. Cette petite soirée commence alors avec "Noces de Sang", un épisode assez rythmé et efficace dans son ensemble et ce même si j'ai trouvé qu'une fois l'introduction (réussie) est passée, la suite subit une soudaine baisse de régime. "Noces de sang" nous raconte donc l'histoire d'une touriste qui déclare s'être légitimement défendue en abattant son mari qui l'avait brutalisée sur la plage. Sauf que quand la police arrive, le corps a disparu et est rapidement repêché au large. La question est donc de savoir si cette femme a réellement tué son mari ou non ? J'ai bien aimé l'introduction de l'épisode qui est floue et laisse alors le téléspectateur se poser tout un tas de questions. La mécanique de Meurtres au Paradis continue d'être utilisée judicieusement, notamment la manière dont Richard Poole use pour découvrir des indices et faire des déductions.
vlcsnap-2013-07-28-17h01m56s48.pngLe côté Hercule Poirot de Meurtres au Paradis me plait et le héros est suffisamment charismatique pour nous offrir le divertissement que l'on attend de la part de cette série. Du coup, cet épisode avance de façon assez mécanique mais efficace. Le seul problème est que la résolution est un peu trop prévisible. J'aurais bien aimé que la femme soit réellement responsable et que l'on n'ait donc pas droit au twist que tout le monde avait déjà vu venir une fois que le corps a disparu. "Noces de Sang" ne va donc pas suffisamment loin. Ce n'est pas pour autant que l'épisode en lui-même n'était pas divertissant. Bien au contraire, il y avait des bons moments, notamment dans la relation entre Richard et Camille qui va être par la suite presque oubliée dans les prochains épisodes à mon grand regret. Par ailleurs, je dois avouer que j'aime de plus en plus les adjoints. Ce sont deux personnages assez cocasses qui offrent à la série l'occasion de nous divertir un peu plus comme on est en droit de l'attendre.

En plus de ça, ils ne sont pas inutiles dans les enquêtes et notamment dans "L'ange gardien" qui est l'épisode dans lequel ils vont le mieux servir le récit. S'en suit donc "L'ange gardien", un épisode assez différent et qui est pour le moment mon préféré de la première saison de Meurtres au Paradis. Si l'intrigue est assez classique (il y a eu un meurtre sur un bateau et tout le monde peut donc être un suspect), la série l'utilise à sa façon et efficacement. Ce que l'on peut regretter cependant c'est le fait que finalement cet épisode ne joue par la carte de l'épisode entièrement fabriqué sur la bateau. On aurait très bien pu avoir droit à une enquête qui se déroule entièrement sur ce bateau avec l'impossibilité pour tout le monde de sortir de celui-ci avant que le principal suspect soit trouvé. Sauf que l'on n'aurait surement pas pu profiter autant que l'on aurait pu le voir de l'ambiance de la série et notamment de ses décors. Je reste persuadé que cela aurait été une excellente idée mais bon, l'épisode n'était pas pour autant décevant.
vlcsnap-2013-07-28-16h22m30s191.pngEn effet, rapidement tout se met en place et l'enquête utilise malicieusement ses personnages pour que l'on parvienne à se divertir sans problèmes. Meurtres au Paradis va donc aller jusqu'à s'amuser avec la relation entre Richard et les autochtones de l'île. Cette relation est toujours aussi jouissive finalement et permet à la série de gagner à la fois en intérêt pour le téléspectateur qui ne perd pas sa soirée, mais également en intérêt pour l'histoire qui est donc encore un peu plus crédible. Le fait que Richard ne soit pas encore totalement acclimaté (la scène finale de l'épisode nous le prouve) permet de continuer les quelques répliques grincheuses du personnage. Ben Miller incarne son personnage de façon délicieuse. C'est le genre de héros policière tellement classique et déjà vu dans la littérature anglaise ou encore même dans des séries anglaises (comme je le dis souvent Hercule Poirot) mais cela fait mouche à chaque fois. Les affaires de Meurtres au Paradis ne sont pas plus novatrices mais il y a encore une fois quelque chose d'accrocheur.

Surtout que l'on ne joue pas dans la cour d'une série aux effets spéciaux dantesques et aux éprouvettes et traces de sperme. Loin de là. C'est une série qui reste avant tout ancrée dans une mécanique d'antan pour résoudre des crimes tout en s'octroyant parfois la possibilité d'utiliser un ordinateur (de l'âge de pierre vu la machine) ou encore quelques moyens plus modernes pour résoudre des crimes. Tout cela nous conduit enfin à "Dernière plongée". Richard est cloué au lit chez la mère de Camille qui est là pour le soigner avec sa délicieuse "chicken soup" (qui est en fait un mets dégoutant qu'il ne peut pas avaler). Richard ne parvient toujours pas à se faire au climat tropical et forcément, il va falloir qu'il reste au lit. Cela va permettre de voir le personnage différemment mais ce n'est pas pour autant qu'il ne va pas nous faire rire. L'absence de Camille était cependant notable et c'est dommage. J'aime bien le duo qu'ils forment. Alors certes, la mère de famille fait plus ou moins bonne remplaçante, mais j'aurais peut être aimé quelque chose d'encore plus fun.
vlcsnap-2013-07-28-17h21m31s22.pngDans cet épisode nous allons tenter de résoudre l'affaire du meurtre d'un plongeur local. L'introduction, sur fond de Sean Paul - "So Fine" - nous met tout de suite dans une bonne ambiance et une ambiance encore une fois très ensoleillée. Je trouve dommage que la série n'ait pas fonctionné sur France 2 mais il faut bien avouer que se retrouver en face d'une autre série policière ensoleillée qui a déjà fait ses preuves sur TF1 (aka Les Experts Miami), il est difficile de faire le poids. Mais étant donné que cette série est franco-anglaise, j'aurais bien aimé lui donner l'avantage. D'ailleurs, Meurtres au Paradis va avoir droit à une saison 3 et malheureusement ce sera un reboot étant donné que Ben Miller a décidé de quitter la série à l'issue de la saison 2. Il sera remplacé par Kris Marshall que les fans de Love Actually remettront tout de suite. Bref, cette affaire de la semaine n'était pas passionnante et ne vaut que pour sa résolution. Un peu trop simpliste également à mon goût dans le sens où Richard n'était pas présent sur l'enquête mais va parvenir à en faire la résolution finale.

Si la mécanique de la résolution est bonne et permet de nous offrir ce qu'il peut se faire d'excellent dans les films de Pascal Thomas (eux-même adapté de sagas littéraires), je pense sincèrement que Meurtres au Paradis aurait pu faire les choses différemment, notamment en offrant la résolution à quelqu'un d'autres. Camille ? Non, elle était à Paris durant cet épisode et donc absente. Son retour était jouissif et nous offre ainsi une scène finale de chamailleries efficace. Finalement, ces trois épisodes de Meurtres au Paradis sont assez inégaux mais j'ai bien envie de voir ce que la suite nous réserve. C'est chaud et frais à la fois.

Note : 5.5/10 et 6.5/10 et 4.5/10. En bref, trois épisodes inégaux mais l'on peut malgré tout saluer la dynamique personnage qui reste efficace et bonne.

Commenter cet article