Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mildred Pierce. Mini-series. Part 2/5.

28 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-03-28-19h18m01s149.png

 

Mildred Pierce // Mini-series. Part 2.


Cette mini-série est bouleversante. Je n'aurais cru qu'elle le serait autant mais finalement, c'est bien le cas. En effet, la fin de cette seconde partie m'a pris à bras le corps et ne m'a plus quittée. C'était tellement touchant. Kate Winslet était parfaite et époustouflante. La mise en scène si réaliste, les larmes ruisselantes sur son visage au teint pâle d'autrefois. Comme si je regarderais une vieille photo qui avait une vraie signification pour moi. Mildred Pierce est une femme qui permet de se rendre compte combien c'est peut être précieux la vie.

L'épisode prend le temps le s'étaler sur Mildred et fille. C'est des bons passages. On voit que la fille à honte que sa mère soit serveuse. Le côté classe sociale ressort vraiment de cet épisode. Mildred explique à sa fille qu'elle est là mais qu'elle rêve d'ouvrir son propre restaurant, bien à elle. C'est bien sûr ce qu'elle va tenter de faire dès cet épisode. Les débuts de son business. C'est plutôt pas mal foutu. En tout cas j'aime bien comment c'est amené. Les scènes avec sa fille au début de l'épisode sont également excellente, on voit qu'il y a une certaine complicité mère fille. C'est très joliment fait. Peut être que j'ai quand même été un peu choqué par la fessée, interdite de nos jours dans bon nombre de pays.
vlcsnap-2011-03-28-20h08m26s191.pngCette seconde partie se concentre également pas mal sur le métier de serveuse de Mildred. C'est de bons passages. Elle y fait la rencontre de quelqu'un d'ailleurs. Cela offre une scène HBO-esque à la 40ème minute de l'épisode. C'est une jolie petite scène de sexe, tournée façon classe avec un peu de sensualité. Avec Kate, on était obligé. La bestialité c'était "out of order". Et bien sûr, c'est pas moche. Donc voilà, pour ceux qui auraient un regard plutôt abrupte sur le sujet, la série ne fait pas dans la débandade mais de la scène simpliste. Elle s'accorde donc sur les années 30. Cette rencontre pour Mildred va sûrement changer un peu sa vie. On s'attarde un peu aussi sur ses plans de vie futur et l'ouverture de son futur restaurant à elle. C'est intéressant puisque c'est quand même ce qui va la mener, plus tard, à comettre l'irréparable je suppose.

Au final, cette seconde partie permet d'entrer un peu plus au coeur du sujet des personnages. C'est toujours fait avec beaucoup de finesse. Les décors, les lieux et même tout ce qui se passe n'arrête pas de me rendre nostalgique d'une époque que je n'ai pas vécu et d'ailleurs pourquoi en être nostalgique ? Telle est la question.

Note : 9/10. En bref, après un premier épisode ensoleillé et charmeur, ce second épisode prouve la force même de la mini-série.

Commenter cet article

iKkyu 03/04/2011 12:50



Oh la scène était très sensuelle ! Kate Winslet était à fond dedans. Ainsi que la dernière, avec le décés de sa fille. Parfaite !