Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mind Games. Saison 1. Pilot.

27 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-26-21h49m29s122.jpg

 

Mind Games // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Jamais deux sans trois pour Kyle Killen. Le créateur malheureux de Lone Star et Awake a tenté sa chance sur ABC cette année avec Mind Games. Et le public a boudé cette série également. Il faut dire que ABC ne lui a pas donné la case la plus facile de sa grille mais bon, peu importe le résultat qualitatif est tout aussi décevant. Après m’avoir ébloui avec Lone Star puis avec Awake, Kyle Killen n’aura pas réussi le triplé des pilotes. Celui-ci manque cruellement de mordant et les personnages de finesse. Pourtant je n’ai pas trouvé ça totalement raté non plus mais disons que le téléspectateur que je suis n’a pas du tout été séduit. Je pense que cette série manque cruellement d’intérêt. A aucun moment ce premier épisode n’a réussi à piquer mon attention pour quoi que ce soit d’original. Du coup, on ne peut vraiment pas dire que ABC vit une bonne idée avec ses séries. Soit elles sont bonnes et se plantent, soit elles sont mauvaises et se plantent aussi. Du coup, je me demande vraiment ce qu’il fallait qu’ils fassent. J’ai énormément de sympathie pour Kyle Killen mais pour le coup, j’ai l’impression qu’il a été un peu trop vite pour pondre un pilote car c’était un créateur très demandé à ce moment là.

La relation complexe de deux frères, un bipolaire, génie en psychologie, et un ancien arnaqueur rusé, à la tête d'une agence unique en son genre dont le but est de résoudre les petits ou grands problèmes de ses clients en utilisant les sciences humaines et l'art de la manipulation. Si nécessaire, ses membres n'hésitent pas à se servir aussi de leurs talents les uns contre les autres...
vlcsnap-2014-02-26-21h51m41s166.jpgAvec Mind Games je pense que les producteurs vont commencer à ouvrir les yeux. Au milieu de cette histoire assez mal fichue, on retrouve Christian Slater (Breaking In), un abonné soit aux navets soient aux séries qui sont de gros échecs d’audience. Dommage car l’acteur n’est pas ce qui se fait de pire sur le marché mais on ne peut pas dire non plus que son personnage, celui d’un ancien arnaqueur rusé est ce que Kyle Killen pouvait trouvé de plus finaud. Affublé de Steve Zahn (Treme) que je ne peux pas voir en peinture, dans le rôle d’un bipolaire rapidement irritant, on n’est pas sorti de l’auberge. J’ai tout de même été au bout de ce premier épisode afin de réellement voir où Mind Games veut nous emmener et je dois avouer que je n’en ai aucune idée. Il manque tellement de choses dans cette série. Je n’ai pas envie de m’attacher à Clark Edwards et son frère, certes un peu fun sur les bords, n’a pas de quoi me donner envie de revenir. C’est dommage car je n’ai rien contre cette série, juste le fait que je me suis ennuyé et que je n’ai pas saisi ce que celle-ci voulait réellement raconter.

En creusant un peu plus, je me suis également rendu compte du fait que le cas de la semaine était assez creux. Généralement pour présenter des personnages on a besoin de matière mais cela me fait penser aux plus mauvaises séries de USA Network. Mind Games nous colle donc des personnages originaux qui ne sont pas forcément fait pour s’entendre et puis l’on laisse fermenter tout ça afin de voir ce que cela peut donner. Sauf que le bouillon de culture n’est pas assez fort et original pour donner quelque chose d’explosif. On est très loin des belles joutes verbales de Lone Star ou encore de cette très jolie série qu’était Awake. Afin de mettre tout ça en scène ils ont tout de même eu l’aide de Miguel Sapochnik, réalisateur de Repo Men (et accessoirement d’un épisode de Awake). Ce dernier n’a pas un mauvais pédigrée mais même d’un point de vue de la mise en scène il n’y a rien de folichon. Finalement, Mind Games est la preuve qu’un créateur surcôté ce n’est pas toujours une bonne chose. Cela peut donner de mauvaises surprises et l’on avait déjà pu le vivre il y a quelques années avec d’autres créateurs.

Note : 2/10. En bref, cette série est malheureusement sans grand intérêt.

Commenter cet article