Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Misfits. Saison 4. Episode 4.

20 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-11-19-23h12m14s250.png

 

Misfits // Saison 4. Episode 4. Four.


Je ne suis toujours pas convaincu par la nouvelle mouture de Misfits. Je ne sais pas, ce n'est pas tant qu'il manque quelque chose c'est que tout ne sonne plus aussi bien. Peut être que le schéma commence aussi à devenir lassant. J'aimerais bien que la série aille dans une direction différente. Car cette saison 4 est une sorte de mélange discutable de la première saison de la série et de quelque chose de beaucoup plus WTF (qui avait fait le sel de la saison 3). Ce que j'aime bien généralement dans Misfits c'est la scénisation. Cette fois nous allons avoir une très jolie scène en guise d'ouverture sur "Blue Jeans" de Lana Del Rey. Une scène particulièrement sensuelle. Même si elle n'apporte pas grand chose au récit de l'épisode en lui même, j'ai trouvé ça vraiment sympathique à suivre dans le sens où l'on est loin de ce que la série avait offert depuis le début de la saison. On sort donc un peu de ce classicisme pour nous offrir quelque chose d'un peu plus inspiré. Un peu comme avec la scène finale de l'épisode qui s'achève elle aussi sur une très jolie musique. Mais maintenant que nous sommes à la fin de la première moitié de la saison je me demande où elle veut aller.

La saison ne s'est pas encore donné de direction et c'est à mon avis un gros problème. Curtis n'a jamais le personnage le plus intéressant de Misfits et pourtant c'est le seul résistant du casting originel. Pourquoi l'avoir gardé ? Je me pose encore des questions bien que l'épisode en lui même n'était pas détestable. C'est uniquement que j'ai l'impression que l'on a déjà éculé tout ce qu'il y avait à dire sur le personnage. Je ne sais pas vraiment où ils veulent aller maintenant pour aller plus loin. Outre le fait que j'ai beaucoup aimé les scènes sur la fin de l'épisode, le début était assez laborieux. Son ex, Samantha, aurait pu être une histoire intéressante si seulement l'épisode avait tout fait pour la rendre beaucoup plus jolie et surtout bien moins étrange. Misfits veut tellement se confondre dans le bizarre qu'elle finie par ne plus être compréhensible. Heureusement alors que Rudy est là pour détendre l'atmosphère de quelques très bonnes répliques. Il est certain que sans lui la série ne serait pas aussi agréable à suivre. Il apporte un ton agréable non négligeable.
vlcsnap-2012-11-19-23h38m17s7.pngPourtant introduit sans grande conviction l'an dernier il s'est petit à petit fait une place parmi les personnages. Mais je reste assez déçu puisque cet épisode le laisse un peu trop sur le banc de touche. J'aurais peut être préféré que la série abandonne son schéma du "un épisode, un personnage" qui n'arrête pas de montrer ses limites à la fois dans Misfits mais également dans la plupart des séries anglaises fonctionnant sur ce modèle là. Finalement, malgré quelques bonnes scènes et notamment sur la fin où tout devient un peu plus limpide, l'épisode peine à convaincre le téléspectateur comme moi qui ressent un manque vis à vis de la série. Je pense que je n'arrive pas à me faire aux nouveaux personnages, et encore moins au départ de Simon qui était le sel de la saison précédente et qui avait tellement apporté à la série. Maintenant il faut aller de l'avant et le créateur de la série semble vouloir que ce soit le cas mais c'est beaucoup trop médiocre pour réussir à faire oublier.

Note : 4.5/10. En bref, encore un épisode assez décevant de Misfits. La direction de la saison n'étant pas claire, on n'avance pas d'un cheval.

Commenter cet article