Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Misfits. Saison 5. Episodes 4 et 5. Four / Five.

21 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-11-21-01h25m28s178.png

 

Misfits // Saison 5. Episodes 4 et 5. Four / Five.


En plus d’être dépourvue de ses personnages les plus intéressants depuis maintenant deux ans, Misfits est en plus de ça en train de devenir une série qui même dans ses dernières respirations ne semble pas savoir dans quelle direction aller. En tout cas, je ne m’étais pas ennuyé devant les deux épisodes précédents mais  par léger manque de temps cette semaine, j’ai décidé de regarder les deux derniers épisodes l’un à la suite de l’autre. Pour tout vous dire, se taper presque deux heures de Misfits c’est assez difficile, surtout quand la série est dans sa plus mauvaise saison. L’épisode 4 est peut-être pire que le premier épisode de la saison. Pourtant, les deux épisodes précédents donnaient l’impression d’une série qui avait appris de ses erreurs passées (je parle bien évidemment de la saison 4). Malgré l’ennui que m’a procuré l’épisode 4, je dois avouer qu’il y avait une dimension émotionnelle intéressante. C’est juste que celle-ci est assez mal traitée par les scénaristes et qu’elle laisse alors le téléspectateur légèrement sur le carreau. Nous plonger dans un monde de maison de retraite n’a pas vraiment aidé à l’épisode.

C’était dans le but de mettre les personnages face à la mort et accessoirement face à des émotions diverses et variées. Mais l’épisode ne semble malheureusement pas à développer l’aspect émotionnel suffisamment loin. Du coup, on se retrouve avec un épisode qui ne semble pas terminé et qui a ennui légèrement le téléspectateur que je suis. Pourtant, les deux côtés de Rudy sont excellents. L’épisode 2 nous l’avait déjà plus ou moins prouvé cette saison. Pendant ce temps, nous allons également suivre la relation entre Jess et Rudy. C’est mignon mais il manque quelque chose là aussi. Je trouve que Rudy et Jess pourraient former un duo beaucoup plus agréable mais Misfits semble se priver d’en faire quelque chose de grandiose. Je ne pense pas non plus que tout cela est fait pour que cela se termine bien. Les personnages semblent plus ou moins tous dirigés vers des relations diverses et variées mais ce n’est pas ce dont je suis le plus fan. Misfits est bien plus intéressante quand elle s’intéresse à sa propre mythologie et à ses personnalités.
vlcsnap-2013-11-21-01h44m54s65.pngDu coup, quand elle commence à jouer avec Ruby, elle égaie ma curiosité sans aller suffisamment loin à mon humble avis. Le problème était notamment le fait qu’Alex n’aura pas eu droit à un développement plus ample alors que cette intrigue secondaire est l’une des plus intéressantes de la saison. Abbey avait dit à Alex de ne pas utiliser ses pouvoirs pour aider les autres dans l’épisode précédent mais je trouve que l’idée de faire un super-héros était finalement bien plus intelligente que ce que l’on peut voir actuellement. Je sais bien que Misfits n’est pas une série parfaite, notamment car elle tente également de parler de problèmes d’adolescents et de jeunes mais voilà, Misfits malgré sa bonne thématique tourne peut-être un peu trop en rond. Même dans cette dernière saison. L’épisode 5 était bien plus intéressant que le précédent. Notamment quand il se concentre sur Jess et Rudy. J’ai trouvé leur histoire plutôt cocasse. Mais mon histoire préférée est celle de cette jeune femme au pouvoir très étrange, pouvant nous transporter dans des dimensions informatiques. En somme, dans un monde virtuel.

Et forcément, Lea est complètement folle amoureuse de Finn. Ce dernier n’est pas un mauvais personnage. J’aime bien ce que la série parvient à faire avec lui, notamment car l’on a souvent l’impression que c’est celui qui a le moins de bol de tous. Entre cette petite sodomie pour le sauver, les avances de notre agent de services d’intérêts généraux et maintenant cette histoire avec Lea. Sauf que voilà, les nouveaux personnages introduits cette année (comme Lea ou Alex) ne cherchent pas vraiment à apporter de la substance à la série mais plutôt à nous faire oublier le fait que la série doit arriver au bout de sa course dans seulement trois épisodes. Je me demande encore comment la série va bien pouvoir s’achever. J’aimerais bien que Misfits fasse les choses différemment mais elle nous offre du stand-alone à tire larigot. Mais comme je l’ai dit, Finn est la bonne poire et cela fonctionne plutôt bien. Fort heureusement que Lea, la « Misfits » de la semaine cherche à apporter un peu de piment dans tout ça. Sinon l’épisode m’aurait un peu ennuyé (et ce n’est pas cette histoire de vidéo avec Jess qui sauvait l’épisode).

Note : 3/10 et 4.5/10. En bref, deux épisodes très différents. Un assez ennuyeux et mal développé, un autre médiocre avec ses idées mais malheureusement ce n’est pas assez fort et cela semble trop nous écarté de la fin de la série à venir.

Commenter cet article