Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Misfits. Saison 5. Episodes 7 et 8. SERIES FINALE

16 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-15-21h15m50s236.jpg

 

Misfits // Saison 5. Episodes 7 et 8. Seven / Eight.
SERIES FINALE


Je vais enfin pouvoir archiver Misfits et ne plus jamais y remettre les pieds. Je dis ça comme si j’étais soulagé alors que si vous vous souvenez bien il y a quelques années de ça je ne disais que du bien de cette série. Sauf que voilà, la saison 4 puis la saison 5 sont arrivés et ce fût le drame. Pour ne pas dire la catastrophe. Je ne dis pas que j’attendais quoi que ce soit de la fin de la série si ce n’est peut-être le retour d’anciennes figures de la série mais non, il n’en est rien et le pire c’est que le final de la série ne cherche en rien à conclure la série. On a plutôt l’impression d’avoir la fin d’une génération de Skins. C’est comme si la saison 3 était la conclusion de la première génération de Misfits et la saison 5 de la seconde génération. Je n’ai rien contre cette seconde génération surtout qu’elle m’a déjà délivré du bon mais je n’ai jamais autant vibré qu’avec les personnages authentiques de la série. Ces deux épisodes sont en plus de ça assez différents. Le premier et avant dernier de la série était un épisode très sympathique mais dommage qu’il faille y voir un méchant de la semaine et une intrigue de la semaine.

Cette histoire de drogue qui inverse le sens des pouvoirs, tout cela pour voler du pouvoir à notre « power-steal fucker » Alex. Certes c’est un peu basique mais l’épisode nous plonge dans une grande soirée et parvient à nous amuser avec tout un tas de petites références que cela soit des dialogues graveleux (typiques de Misfits) ou encore des trucs beaucoup plus simplistes mais qui font aussi le charme de la série. Dommage que l’épisode n’aille pas forcément plus loin. Mais j’ai tout de même été suffisamment diverti pour ne pas garder un mauvais souvenir de cet épisode. La dernière fois que la série nous avait délivré un épisode dans une grande soirée il y avait un lapin tueur. Vous vous en souvenez très certainement et c’était déjà un épisode assez ravagé dans son ensemble. Plutôt sympathique et simpliste. Ce qui faisait plus ou moins le charme de cet épisode c’était un vrai effort de mise en scène (ce dont bénéficie également cet épisode). Cette fois c’est une fille dénommée Sarah qui va nous délivrer tout un tas de scènes assez cocasses.
vlcsnap-2013-12-15-21h45m37s185.jpgCet épisode était une mixture intéressante de ce que Misfits peut encore faire de bien, que cela soit du point de vue des personnages que du point de vue de la mise en scène. Les dialogues étaient quant à eux plutôt plaisants et amusants ce qui ne gâche en rien le plaisir pris par le téléspectateur. Mais le téléspectateur que je suis est également dans l’attente de quelque chose et ce quelque chose ne m’est pas délivré dans le dernier épisode de la série. Dans le series finale de Misfits nous sommes laissés avec Jess (pour une fois qu’elle est réellement mise en avant dans la série) qui a rencontré un gars qui se trouve pouvoir contrôler le temps. Alors qu’il ne veut pas laisser partir Jess il l’amène dans le futur. Une fois dans le futur, elle découvre qu’elle a eu un enfant avec lui et qu’il peut être encore plus diabolique que ça si elle ne fait pas ce qu’il demande. Cela donne ainsi l’occasion pour l’épisode de nous plonger dans le futur des personnages et de nous dire ce qu’ils vont tous devenir.

C’est un procédé plus subtile que le 10 ans plus tard que l’on a souvent à la fin des series finale et qui nous racontent en quelques minutes le futur de chacun. Mais ce procédé est également fainéant dans le sens où il ne nous en dit finalement pas plus que ça sur la manière dont Misfits en est arrivée là. Car il y a encore tout un tas de questions sans réponses sur les origines même de la série et ses fondations. Certes, ce n’est pas toujours nécessaire de nous faire un dernier épisode explicatif (Lost s’est bien tapé un trip ésotérique - avec classe et réussite -). Mais du coup, j’ai l’impression que Misfits ne va pas dans cet épisode suffisamment loin. La série se concentre en plus de ça sur un personnage et sa propre intrigue (on laisse donc plus ou moins de côté Finn ou même Rudy). Certes il y a des indications dans les dialogues sur ce qu’ils sont tous plus ou moins devenus mais ce n’est pas suffisant. J’ai vraiment l’impression que le créateur de la série n’avait pas une vision aussi longue. Il avait une vision sur trois saisons c’est certain (et cela s’est même vu au travers de ce qu’il a pu développer avec réussite de ce point de vue là) mais la fin est à mon humble avis foiré. Dommage.

Note : 6/10 et 4/10. En bref, une fin de saison (série) en partie ratée. Dommage.

Commenter cet article