Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Missing. Saison 1. Episode 3. Ice Queen.

28 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-28-17h34m21s7.png

 

Missing // Saison 1. Episode 3. Ice Queen.


Elle ne se gène pas la petite Becca Winston quand même. Elle va à Ravello en Italie, une splendide petite ville dans laquelle je me suis déjà rendu lors d'un voyage dans ce beau pays. Pour information, cette ville est proche de Naples, sur la côté, très bien située, avec un beau lagon que l'on voit parfaitement dans cet épisode évidemment. On en profite pour nous balancer en plein les mirettes les moyens de la série. Entre courses poursuites en bateau (et pas des bateaux à moteur tout moche, des vrais bateaux classes et en bois s'il vous plaît), la splendide terrasse de l'hôtel Caruso, ou encore le bonheur d'avoir devant nous toute cette action dans une si petite ville, moi j'adore. Malgré tout, et surtout, malgré les gros défauts de l'épisode, retrouver un lieu que je connais m'a fait drôlement plaisir (ce fût déjà le cas avec Paris plus tôt, ou encore Rome que j'ai également déjà visité). Durant l'épisode précédent on laissait Becca sur le tarmac de l'aéroport du Buget alors qu'elle avait vu son fils s'envoler dans les airs dans une scène des plus touchantes. La partie de la recherche de Becca reste correcte, et son association avec l'agent d'Interpol reste une bonne idée en soit, bien que je sois déçu du fait que Marry ne serve pas à grand chose.

J'aurais voulu que Marry soit tuée carrément, cela aurait justement permis de faire monter la pression, la rage, et surtout d'éloigner un personnage parasite de l'histoire (car la revoir plus tard me saoule déjà). Ou alors que l'on découvre qu'elle est de mèche avec les méchants elle aussi, cela aurait été également très sympathique si cela avait été le cas. Mais non, simple visite de courtoisie pour voir sa meilleure amie. Et elle va trouver les moyens de se faire kidnapper à la fin, dans une scène finale d'épisode grand gignolesque. Malgré tout, j'ai trouvé assez ironique le moment où Becca balance les diamants à l'eau. Ce fût comment dire : très jouissif. Le face à face entre les deux femmes ne durent pas assez longtemps puisque l'épisode peine déjà à nous la présenter, tournant facilement autour du pot. Mais ce qui permet à l'épisode de sortir la tête de l'eau c'est tout ce qu'il y autour et notamment les décors. L'intrigue se suit sans soucis, mais sans plus. On ajoute des informations (celui qui a tué son mari est… celui qui a kidnappé son fils), mais on ajoute aussi des personnages mystérieux (le fameux homme au téléphone que l'on voit à deux reprises et évidemment la jeune fille du côté de Michael).
vlcsnap-2012-03-28-17h40m17s233.pngEt oui, on s'intéresse donc à Michael captif. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une très mauvaise idée. Les scènes avec le personnage sont d'un ennui terrible, et depuis que l'on se rend compte que ce n'est ni pour l'argent ni pour les informations qu'elle pourrait offrir aux ravisseurs, je ne sais pas trop pourquoi Michael a été kidnappé. Mais il y a tellement de possibilité finalement. Sa relation avec cette jeune femme devient casse pied dès que l'on entrevoit son minois pour la première fois. Le potentiel est très limité puisque même si nous sommes dans une immense propriété, il n'y a pas grand chose à faire à part parler et sûrement coucher. Au final, ce nouvel épisode de Missing était assez bon d'un côté dans le sens action et gestion des personnages, mais Marry gonfle un peu trop le truc, et Michael et sa partie sont d'un ennui mortel. Avec Missing je me rend compte que la France n'est pas en reste en termes de productions internationales car Missing est bien moins bonne qu'une Affaires Etrangères (TF1), Interpol (TF1) voire même XIII la série (M6 / Canal +). Et par certains aspects elle me rappelle La Légende des 3 Clefs (M6).

Note : 4/10. En bref, toujours pas mal de fausses notes et de faux pas, une partie assez bonne en terme d'action, mais une autre terriblement ennuyeuse et inintéressante. Dommage.

Commenter cet article