Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Missing. Saison 1. Episode 6. A Busy Solitude.

18 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-18-18h42m57s175.png

 

Missing // Saison 1. Episode 6. A Busy Solitude.


Cette semaine, Missing nous offre enfin un épisode assez sympathique. Enfin, pas vraiment du côté des dialogues qui rognent toujours le plancher, mais plutôt pour l'action qui est présente du début à la fin et nous tient en haleine. Mis à part la petite scène sur la place du Kremlin avec Paul, dans un flashback, qui était très laide à cause d'un fond vert des plus laids, au fond, j'ai passé un bon moment. Dans un premier temps on se retrouve donc dans la maison au milieu de la campagne de Paul. Cette partie là n'est pas spécialement bonne, elle permet surtout de montrer que la production a acheté des explosifs. Doit-on la féliciter ? Non. C'était normal mais c'est mal utilisé et la scène ne sert strictement à rien car dès le début on sait pertinemment que tout va exploser. Il n'y a aucune surprise. La seule chose c'est les soupçons que j'ai développé autour de Violet. Je sens qu'elle est de mèche soit avec Paul, soit avec les russes. Et afin d'engager un gros cliffangher de fin de saison, j'espère que quelqu'un de proche de Becca est impliqué. Peut être Martin ? Même si on ne le voit plus dans le présent, il avait une importance dans la vie de Becca. Et puis je suis presque à espérer un cliffangher à la Alias. Ce serait bien.

Dans ce nouvel épisode, Becca doit tout faire pour ne pas être capturée par la CIA qui veut l'empêcher de faire ce qu'elle veut. Evidemment, elle va n'en faire qu'à sa tête mais se faire arrêter à la fin de l'épisode alors qu'elle sait que son fils est sur un train. Elle veut être sûr de retrouver Michael, et c'est évidemment ce qui va se passer, elle va en tout cas réussir à le voir de loin. La série nous offrait donc une petite visite un peu de partout, entre Moscou, Prague. C'est ce que j'aime bien dans cette série. On ne reste jamais au même endroit (et puis Paul est actuellement en Autriche). Même si Becca qui court dans tous les sens ce n'est pas toujours crédible et efficace, l'ensemble permet de ne pas s'ennuyer et je pense que c'est le principal non ? Du côté de Michael, lui aussi tente de s'évader. Il a tout prévu, sauf qu'évidemment un truc va se mettre en travers de leur chemin et ils vont devoir partir plus tôt que prévu. Michael n'est pas spécialement un bon acteur, et encore pire : la fille qui l'accompagne, aka Oksana. On dirait le nom de la flotte française Rosanna.
vlcsnap-2012-04-18-18h42m43s37.pngCôté flashback cette semaine on se tape Becca enceinte, qui accouche. Elle a toujours une tête qui donne tout de suite envie de lui donner des baffes. Je ne comprends pas trop le sourire d'Ashley Judd et pourtant je tente de le comprendre chaque semaine mais voilà… un grand mystère. Ce nouvel épisode de Missing tente donc de nous raconter l'histoire du couple Paul / Becca, alors que dans le présent, on s'en fout complètement car on veut tous un couple Rossi / Becca. Au final, je pense que la série tente de nouvelles choses en renouvelant son modèle. Elle fait de l'action la pièce maitresse de la série, évitant donc les réflexions foireuses et ennuyeuses qui pourrissait les épisodes précédents. Je suis potentiellement content que Missing prenne son envol mais il va falloir garder le cap car si on peut voir un petit peu de mieux dans la série, ce que je vois personnellement ici c'est qu'ils sont toujours aussi feignant au niveau du scénario. Aller, il ne reste que 4 épisodes...

Note : 6/10. En bref, enfin un peu d'action dans cette série à la mord moi le noeud.

Commenter cet article