Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Missing. Saison 1. Episode 9. Promise.

9 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-09-17h56m07s207.png

 

Missing // Saison 1. Episode 9. Promise.


J'en étais sûr. Je suis trop fort. Qui avait dit que Violet était impliquée dans toute cette affaire ? Missing est bien trop prévisible pour le vieux de la vieille que je suis en matière de séries d'espionnages. Si on voulait me surprendre, il aurait vraiment fallu que ce soit quelqu'un d'autre. J'ai du métier que voulez vous. Non mais il est vrai que je me gratifie de découvrir ça parce que j'adore jouer à qui est le chat et qui est la souris avec les séries d'espionnages. Violet va tour à tour tenter de tuer Giancarlo (sans succès), puis Dax (sans succès). Ce dernier va d'ailleurs enfin découvrir que Violet est la taupe au sein de la CIA. Dax est un petit malin tout de même, il a fait rapidement le rapprochement avec Martin Newman. Et il a raison. Mais il faut dire que les grosses ficelles du scénario sont là pour l'aider. Missing n'est pas un exemple à suivre, mais alors vraiment pas . C'est malheureux à dire, mais j'ai bien peur que la suite soit du même acabit. Il ne reste qu'un épisode et je n'ai pas l'impression d'être vraiment sur les fesses depuis tout ce qui s'est passé dans les épisodes précédents.

"Promise" arrive malgré à tout à faire une chose, meubler comme il peut et donc livrer un tantinet d'action. On va voyager entre la Roumanie, l'Autriche et la Turquie. Un beau palmarès de pays que l'on visite sans vraiment y rester. C'est aussi ça l'efficacité de Missing évidemment. Il y a donc de bons moments avec Paul et Becca. Alors que je détestais Paul jusque là, cet épisode permet de me réconcilier avec lui. Disons qu'il y met du sien. On a pas de scènes flashback dégueulasses, ni même de moments de cabotins où ils font se bécoter. Du coup, c'est plus fun sans prise de tête. On a pas le temps de réfléchir que l'on change déjà de lieu. Le seul souci c'est qu'ils vont un peu trop trainer devant cette petite boutique au milieu de l'épisode. La fin laisse pantois. Le potentiel qu'il y a à voir Paul dans une prison turc peut être très marrant finalement. Même si tout n'est pas parfait, le tout peut avoir son bout de gras à donner. Notamment parce que ce genre de prison c'est la violence. D'un côté, on pourrait avoir un joli remake de Prison Break saison 3.
vlcsnap-2012-05-09-17h55m49s32.pngPar ailleurs, Missing revient aussi sur l'intrigue de Michael et d'Oksana. Cette dernière était en fait une esclave sexuelle qui faisait partie du trafic de Martin Newman (ce dernier trafic de tout, tout ce qui peut rapporter de l'argent). Oksana va rapidement découvrir que Martin est dans le coup, mais pas Michael (même si ce dernier commence à douter sans s'en rendre compte). Je pense que le coeur de l'épisode de la semaine prochaine, qui sera également le dernier de la saison, se posera sur Michael et Oksana. Ce sont les deux seuls intérêts pour le moment. Au final, voilà une série qui est proche de l'arrêt et ce n'est pas plus mal. Elle ne manquera à personne je pense et le peu qu'elle a fait n'a pas grand intérêt à être vu non plus. Etant fan de ce genre là (l'espionnage), j'ai été très vite refroidi une fois le pilote visionné. J'ai eu cette impression de voir une sorte de Covert Affairs en plus sale, moins glamour et surtout dans des vrais défauts (pas tout le temps certes, on a eu quelques fonds verts made in ABC, très très laids).

Note : 4.5/10. En bref, il manque pas mal de choses pour que cet épisode décolle. Les révélations sont prévisibles (je vous en parlais déjà il y a de ça quelques reviews avant). L'esbroufe est là, et heureusement.

Commenter cet article