Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mockingbird Lane. Saison 1. Pilot.

27 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-27-14h12m59s119.png

 

Mockingbird Lane // Saison 1. Episode 1. Pilot.


En attendant son adaptation de Hannibal pour NBC, Bryan Fuller - le créateur de Dead Like Me et Pushing Daisies - avait préparé une autre série pour la même chaine : Mockingbird Lane. Il s'agissait d'un remake de The Munsters, une série des années 60. Lors des prémices du projet, Kristen Bell était même annoncée comme une potentielle recrue. Finalement, et 10 millions de dollars plus tard, le premier épisode de Mockingbird Lane n'aura pas de suite. NBC n'a pas voulu commander la série, trouvant tout simplement ce premier épisode décevant. Pour rentabilité son investissement, elle s'est décidé à diffuser ce premier épisode en tant qu'épisode spécial d'Halloween. Ce que l'on retrouve dans l'univers de Mockingbird Lane est très propre à Bryan Fuller. Des couleurs à l'humour (le "I am gluten free" par exemple) en passant par les personnages. Par certains aspects, on pourrait également dire que Mockingbird Lane ressemble à Dark Shadows, le film de Tim Burton sorti très récemment.

Les Munster sont une famille tout ce qu'il y a de plus monstrueux ! Herman, le chef du clan, ressemble à s'y méprendre à la créature de Frankenstein. Lily et Grandpa sont des vampires. Quant à Eddie, le fils, c'est un loup-garou ! Mais à part ces petites fantaisies, ils sont des gens comme tout le monde.

Si NBC n'avait pas commandé ce pilote c'est aussi pour des raisons plus obscures impliquants la réalisation de Bryan Singer (que je trouve pourtant plutôt sympathique et proche de l'univers même de la série). Les décors sont magnifiques. Je parle évidemment cette grande bâtisse. Elle a un tel charme que je trouve presque dommage qu'il n'y ait pas de suite. Surtout qu'en lui même ce premier épisode est plutôt bon. Sachant assez bien présenter ses personnages comme Grandpa, le grand patriarche de cette grande famille. Eddie Izzard (The Riches) l'incarne avec une certaine envergure et surtout avec grand intérêt. Et nous avons Lily (Portia de Rossi) et Herman Munster, un petit couple plutôt sympathique, surtout grâce à Jerry O'Connell (Preuve à l'Appui) et son coeur défaillant. L'acteur est un vrai porte poisse quand même. Encore un projet avec lui qui n'ira pas plus loin que le simple pilote. Mais j'aime beaucoup Eddie Munster également, le jeune garçon. Ce personnage est innocent mais en plus de cela apporte un truc qui était nécessaire à la série : les questions sur sa propre famille.

Dans le reste de l'épisode nous sommes introduit à Steve, le chef scout incarné par Cheyenne Jackson (qui trépassera à la fin de l'épisode). Un personnage haut en couleur et encore une fois proche de l'univers de Bryan Fuller. On ne pouvait pas mieux attendre de sa part. Si tout n'est pas parfait, notamment dans la mise en place de l'histoire en elle même (on ne devine pas grand chose si ce n'est que nous allons suivre les aventures rocambolesques d'une famille de monstres), les personnages sont assez bien construits et drôles, ce qui donne forcément envie d'en voir un peu plus. Même si l'on n'aura pas de suite, j'ai été très heureux de voir le pilote de Mockingbird Lane et je ne peux que remercier NBC de nous avoir fait ce cadeau. En grand admirateur (sans forcément être fan) de Bryan Fuller, forcément j'étais assez excité et je n'en ressors aucunement déçu sauf pour une seule raison : la non commande de la série (même pour 6 épisodes ce que NBC aurait très bien pu faire avec générosité).

Note : 7/10. En bref, un remake drôle, fun et coloré. Bryan Fuller a fait un joli travail, Bryan Singer également et le casting était en forme. Dommage que l'on n'aura pas de suite.

Commenter cet article

Cilou 29/10/2012 00:17


NBC avait peut être peur de faire de l'audience, ils ne sont plus habitués .


C'est clair que sur ce coup là, ils ont merdé !!!!

Reaper 28/10/2012 22:15



C'est moi ou c'est le meilleur pilote de la rentrée ?





On voit où sont passé les 10 millions de dollars, les FX sont bons et font passer ceux de Once Upon a Time pour un mauvais jeu vidéo (j'adore Ouat mais faut dire ce qui est).



Il y a un vrai univers décalé et sompteux entre Tim Burton (j'ai retrouvé un peu de Dark Shadows c'est vrai) et Pushing Daisies (la maison est magnifique). Le grandpa est juste génial en plus.



Allez comprendre pourquoi NBC n'a pas validé le pilote en fait ...