Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 1. Episode 14. Moon Landing.

6 Février 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

vlcsnap-4937320
Modern Family // Saison 1. Episode 14. Moon Landing.

Il était temps qu'on s'attarde sur un épisode de la série Modern Family. Voici alors le décodage complet de ce dernier épisode, drôle et sympathique, une série qui séduit comme à son habitude.
Tout commence chez les Dunphy. On retrouve cette famile un peu traditionnelle spéciale. Entre l'envie Claire de retrouver le chemin du travail et d'arrêter d'être cette femme au foyer qui fait tout ce qu'elle n'avait pas rêver de faire au début. On suit alors Phil, qui se rend au travail, et oui, c'est un agent immobilier et il ne manque pas de nous le rappeler avec humour. Cette histoire de moustache à la Tom Selleck, franchement c'est énorme et là, on pouvait pas faire mieux que de faire porter à Phil une moustache tout au long de l'épisode simplement parce que quelqu'un a taguer sa tête sur un publicité pour lui. C'est sympa et franchement, il est en pleine forme. Poursuivons notre analyse et suivons le personnage qui se retrouve ensuite coincé dans les têtes de fortune installés dans le jardin, car oui, on leur à couper l'eau donc, interdiction d'utiliser des toilettes de l'intérieur sinon Claire va pêter un boulon pour tout nettoyer. Même si le personnage est assez absent sur tout l'épisode et qu'il ne monopolise pas la scène, tout est suffisant et vraiment drôle. "You too brother".
L'épisode se poursuit et l'on prend la vie du bon côté avec un duo parfait : Jay / Cameron. Franchement, c'est LA qu'on a le plus rit dans ce nouvel épisode à coup de phrases déjà cultes. Tout démarre par une expliquation de ce que l'on vera par la suite : une partie de squash alors que Jay déteste, Cameron se déclare comme l'un des meilleurs joueurs de squash. On se retrouve alors au vestiaire et là, c'est la phrase qui fera rire tout l'épisode : "Nos fesses se sont touchées", "Le top là du derrière". Voilà qui est suffisant pour nous faire pleurer de rire. Entre Jay assez coincé, on a l'impression qu'il a peur que Cameron lui saute dessus à chaque semaine. C'est ça qui fait que le duo fonctionne parfaitement. Ensuite, vient le temps du jeu, le squash. Cameron remporte haut la main la partie mais Jay trouve l'excuse du siècle : c'est parce qu'ils se sont toucher les fesses et qu'il en est encore tout choqué le p'tit Jay qu'il a perdu. Il en a perdu tous ses moyens.
Ensuite, l'épisode continue et c'est au tour de Haley, la fille de 15 ans de Phil et Claire Dunphy qui largue son boyfriend : Dylan. Alors là, s'en suit une aventure limite horripilante. C'est la partie la moins drôle de l'épisode où vraiment, on a du mal à suivre où ils veulent nous emmener. Pire, on termine l'épisode sur Dylan qui tente de reconquérir sa dulciné. Dommage, c'est raté.
L'épisode avance et c'est au tour de Claire Dunphy de revoir une ancienne colègue de travail et ancienne amie. Vous comprendrez pourquoi je dis ancienne amie car franchement on peut pas dire qu'elles sont faites pour se revoir par la suite. Accoudée à un bar, elles se racontent leurs vies. Pour Valerie, son amie, elle a réussie dans l'hôtel et est au 24e, on a rien compris sur cette histoire d'étage mais bon, on sait qu'elle a une promotion et bon, c'est vraiment énorme de voir notre chère Claire être jalouse à s'enfiler un verre de vin cul sec. Puis à la fin de l'épisode, Claire présente à Valerie sa famille et sa maison pour qu'elle voit combien elle a aussi de quoi se réjouir mais là, c'est la débandade. Entre les jeunes enfants qui recyclent des bouteilles d'alcool, chassent des rats, ... Haley qui embrasse goulument son boyfriend Dylan ou bien son mari Phil coincé littéralement dans les chiottes du jardin, là, c'est la catastrophe.
Enfin, l'épisode se poursuit avec Gloria, Manny et Mitchell (le fils de Jay et mari de Cameron). Gloria a eu un accident et Mitchell, avocat doit la défendre sur la demande de son père, sauf que Manny lui révèle que sa mère est une très mauvaise conductrice et que l'accident était de sa faute. On se retrouve alors avec un Manny en pleine forme, ce p'tit là, il est énormément drôle. Entre son histoire de cupcake plein la bouche et de lacet défait, c'est drôle. Et l'intrigue de cette partie des personnages s'achève sur un nouvel accident de notre chère Gloria. Mitchell : "That's was the big noise", et Gloria rétorque "It was the big cupcake". ENORME !

Note : 9/10. En bref, un épisode qui fait plaisir à voir. On attend vraiment avec impatience la suite.

Commenter cet article