Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 1. Episode 20. Benched.

19 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

vlcsnap-13953060.png

 

Modern Family // Saison 1. Episode 20. Benched.

 

Nouvel épisode de Modern Family et encore une nouvelle fois j'étais pouffé de rire. Certes, plus avec certains personnages que d'autres mais bon, la série est tout simplement énorme. Merci ABC.

Dans cette nouvelle aventure des familles "modernes", comme on pourrait le dire si l'on traduire le nom de la série. Et ben, on nous a donner une histoire qui a rejoint tous les personnages de la série à un certains moments.

Pour Jay Princhett et Phil Dunphy. Se joue entre ceux deux personnages une histoire de coach sportif. En effet, trouvant que le coach de l'équipe de baskett de leurs fils (enfin, demi fils pour Manny) est trop sévère, ils vont alors décider de prendre le rôle de coach à sa place. Le problème est que Jay va vouloir tout régir et donc laisser Phil derrière. Jay est une personne qui déteste être contredite. La petite morale de la fin de l'épisode était sans fond mais j'ai quand même bien rit dans cette guerre du père et du gendre.

Pour Gloria et Claire. Dans cette partie de l'épisode, on a une Gloria et une Claire où leurs enfants ont honte d'elles. C'est alors qu'elle se rabattent sur Lilly. Une petite histoire tranquille qui m'a faite sourire sans plus. Gloria a connue quand même de meilleures heures à mon avis. Ce petit clin d'oeil aux cup cakes (référence à un épisode où Gloria a un accident dans un magasin de cup cake).

Pour Mitchell et Cameron. Ils sont énormes ces deux là. Rien que de les voir ensemble j'étais pouffé. Ici, que ce soit le moment où ils racontent en secret qu'ils aimerait bien trouvé pour l'un un job et l'autre, que l'autre trouve un job. J'adore. Cameron qui raconte combien sa fille lui manque ou encore qu'il a des tas de réductions sur des cartes postales (celle "Joyeux Barbecue", fallait la sortir quand même). J'adore. Ensuite, l'entretien d'embauche de Mitchell chez ce richissime client, c'était culloté. Aussi bien Cameron qui raconte "On est partenaire d'affaires. Non, je plaisantes, on est gay", trop énorme. Mais aussi l'histoire où Cameron fait des misères à tous ce qu'il touche dans la maison jusqu'au fameux moment où, enfermé dans le garage, ils vont "détruire" la belle voiture de ce nouvel employeur.

 

Note : 7/10. En bref, classique mais drôle grâce à la bonne humeur des personnages mais aussi grâce au duo Mitchell / Cameron.

Commenter cet article