Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 1. Episode 21.

3 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

0502mofamnew_jpg_627x325_crop_upscale_q85.jpg

 

Modern Family // Saison 3. Episode 21. Planes, Trains and Cars.


Cette semaine encore, Modern Family avait de bonnes choses à offrir. Mon seul souci avec l’épisode c’est que rien de tout ça ne va rester graver dans ma mémoire. Bon, en même temps, ce n’est pas forcément le but premier d’une sitcom, qui est de divertir, et de faire rire à l’instant présent. Mais d’autres sitcoms ont réussies à pérenniser leurs intrigues et surtout, à aller beaucoup plus loin que la simple comédie. Modern Family reste de la pure comédie familiale. Du coup, dans cet épisode encore, de nombreuses scènes ont trouvées leur intérêt comique dans de petits détails. Malheureusement, je trouve que l’épisode n’achève pas tellement bien son histoire. Il n’y a pas de vraie conclusion sauf à l’intrigue de Claire et de Phil. Le reste est très flou à mes yeux. Et justement, Phil décide de s’acheter une nouvelle voiture et va décider de prendre une Porsche, une voiture de sport tout simplement. L’idée est assez marrante car c’est le pur objet de la crise de la quarantaine. Phil veut s’affirmer en tant qu’homme. Sauf qu’il ne peut pas faire de business avec cette voiture et c’est Claire qui va s’en occuper à sa place.

 

Afin de vivre un peu sa propre vie et de profiter de l’instant présent, Claire va prendre un jour de congé de sa vie de mère. La balade était amusante, surtout la chute de son histoire (la perte des clés). Julie Bowen me fait vraiment déliré, et sans elle, Modern Family ne serait pas la même série. Quand je me souviens de Julie Bowen dans Weeds en boulangère nymphomane, je pense qu’avec Modern Family elle a su changer complètement de rôle et d’image avec aisance. Pendant ce temps, Lily perd son « Bunny » aka son doudou dans le métro. J’ai adoré comment Cameron balance Bunny et comment Mitch ne fait même pas attention à ce qui se passe autour de lui. C’est très amusant. L’épisode parvient donc à trouver encore une intrigue à raconter pour notre petit couple gay autour de leur fille. Cette dernière n’était pas assez bien utilisée dans Modern Family et cette année, notamment grâce au changement d’actrice, ils ont pu la faire évoluer. Il y a de bons petits dialogues dispersés tout au long de l’épisode. Ce n’est pas spécialement original mais ce sont de bien bonnes petites chroniques familiales. Il ne reste que trois épisodes avant la fin de la saison et je n’ai pas l’impression que les personnages évoluent d’une année à l’autre, ce sont un peu les Simpson avec de vrais acteurs.

manny-jay-and-gloria-on-the-road_640x427.jpg

 

Phil – « Alex is teaching herself Chinese so she’ll be useful when they finish buying us »

 

Enfin, la dernière intrigue porte sur Jay. Ce dernier emmène Gloria et Manny voir des anciens amis de lycées. Sauf que Gloria ne veut pas y aller dans un petit jet, elle a peur de l’avion. Elle ne veut pas passer cinq heures de route en voiture avec de la musique américaine. Elle ne veut pas prendre un « tactactac » (bref, un hélicoptère quoi). Elle ne veut pas rester dans un motel dégueulasse. Etc… tant de choses hilarantes. C’était clairement le point fort de l’épisode. Même Manny était drôle (même si j’ai toujours l’impression qu’il surjoue un peu trop). Le grand moment de l’épisode reste sûrement celui où Jay avoue qu’il voit sa femme tel un trophée. Au final, ce nouvel épisode de Modern Family était réussi mais pas mémorable. Il y a eu de biens meilleurs épisodes cette année. C’était un épisode bien trop classique, ce qui est dommage car depuis le début de la saison, les épisodes s’enchainaient avec une certaine fraicheur et volonté de changer la donne. Mention d’argent pour Kevin Hart qui était en guest dans cet épisode et qui, malgré son nombre assez maigre de phrases durant l’épisode, trouve malgré tout le moyen de nous faire rire.

 

Note : 6/10. En bref, de bons moments, de l’humour, mais… pas grand-chose de mémorable.

Commenter cet article