Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 5. Episode 18.

27 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

vlcsnap-2014-03-27-15h19m06s244.jpg

 

Modern Family // Saison 5. Episode 18. Las Vegas.


Forcément, un épisode de Modern Family qui se déroule à Las Vegas, il fallait s’attendre à ce que cela soit réussi. Mais dans une saison comme la saison 5, je dois avouer que je ne savais pas du tout si cela pouvait réellement entrer. Et le résultat est bien présent. Je me demande même pourquoi un tel épisode n’a pas eu lieu plus tôt cette année, cela m’aurait certainement empêché de penser que la saison est complètement ratée. Car oui, la saison est en partie assez ratée. Mais bon, ne vaut-il mieux pas garder le meilleur. Après avoir vu cet épisode je me suis demandé si j’avais vu mieux cette année. J’ai bien réfléchi et je n’ai pas trouvé. Certes il y avait de la compétition avec le très bon « The Old Man & the Tree » par exemple mais j’ai l’impression que ce voyage à Las Vegas était tout ce dont la série avait réellement besoin. Las Vegas est de toute façon une ville parfaite pour développer du comique de situation et des scènes particulièrement funs. Et les personnages de Modern Family sont tellement bons que cela était plus que plausible. Le but n’est clairement pas de se prendre au sérieux et du coup les scénaristes ont mis le paquet pour que justement, on n’ai pas l’impression de voir quelque chose que l’on voit souvent dans la série.

Petit à petit l’épisode nous présente des situations, fait se rencontrer des personnages afin de sauver tout le bordel final. Un bordel jouissif qui donne aussi à la série tout son sens. L’épisode débutait donc de façon assez calme (mais pas sans humour - notamment avec Cam faisait semblant de ne pas être attiré par des hommes en kilt et Claire sortant un « Stop looking at them » -). Un cold open qui donnait déjà le ton de l’épisode et surtout quelques idées de ce que l’on allait probablement voir par la suite. Cet épisode cherche avant tout à mettre ses personnages dans de toutes nouvelles situations. Le tout est donc beaucoup plus frais et l’on n’a pas l’impression d’avoir déjà vu ça des dizaines de fois. C’est ce dont souffre Modern Family de façon beaucoup plus générale. La série manque d’originalité ou en tout cas ne sait plus vraiment comment se renouveler. Du coup, cet épisode tombe à pic. En laissant les enfants de côté, la série peut donc se concentrer sur les adultes. Cela n’était pas arrivé depuis… je crois que cela n’était tout simplement jamais arrivé. Mais c’est une très bonne chose, surtout que cela fonctionne terriblement bien.
vlcsnap-2014-03-27-15h20m20s218.jpgQu’est ce que c’était bien que les enfants ne soient pas là. La série a pu se concentrer à nouveau sur certains côtés des personnages qui avaient été plus ou moins oubliés au fil des saisons. Sans compter qu’il y a trois guests de choix en les personnes de Patton Oswalt, Stephen Merchant et Fred Armisen. Stephen Marchant incarne ici le garçon de chambre Leslie Higgins. J’ai adoré ce personnage, tout simplement car il est certainement le personnage le plus ancré dans la réalité et qui assiste impuissant à quelque chose qu’il ne comprend pas. Il y a donc des scènes de quiproquos absolument géniales (notamment celle avec le chien mannequin) qui donnent à l’épisode un sens de l’humour particulièrement réussi. Il y a aussi le fait que l’acteur ait mis de lui même dans le rôle. Cet épisode était bourré d’absurdités et lui, au milieu de tout ça, ce n’est qu’un simple spectateur qui se demande où est ce qu’il a bien pu tomber. Mais bon, d’un autre côté ce n’est pas surprenant de voir des gens légèrement dérangés à Las Vegas. Après tout, cette ville est faite pour s’amuser et surtout avoir tout ce que l’on peut souhaiter.

L’autre bonne idée était de nous rappeler l’histoire de Barkley, chien de chambre que Jay avait acheté il y a de ça quelques saisons. Durant tout l’épisode Gloria va faire en sorte que Jay ne voit pas du tout qu’il en existe aussi une version féminine, Rebarka. Les scènes sont d’une hilarité à se rouler parterre et cela ne m’étais pas arrivé depuis énormément de temps. Ensuite il y a aussi Fred Armisen dans le rôle d’un gay légèrement libéré qui va se marier avec son petit ami. Il se trouve qu’il connait bien Cam et qu’il va organiser un enterrement de vie de garçon en bonne et due forme. Le quiproquos de la clé de la chambre était peut-être le plus réussi de ce que j’ai pu voir dans l’épisode avec ce personnage. Mais Fred Armisen, que j’adore, était tout de même très drôle lui aussi. Et puis comment ne pas rire face à Mitch sortant la fameuse réplique attendue « What happens in Vegas, stays in Vegas ».

Note : 10/10. En bref, parfait.

Commenter cet article

Niabd 29/03/2014 13:48


Le meilleur épisode de la saison pour moi: j'ai adoré que l'histoire se passe dans un seul lieu, Las Vegas, ville du pêché par excellence. Le valet de chambre était drôle,impuissant. La scène où
presque tout le monde se retrouve restera, pour ma part, dans les annales de la série; on se serait cru au théâtre!


C'était bien que les enfants ne soient pas là, cela change un peu la routine de la série.


Juste une chose, l'épisode 11 de la saison 4 sur la nouvelle année, les adultes ont été dans un hôtel sans les enfants (j'ai plus ri avec les adultes d'ailleurs ). Il y a presque eu un épisode
sans eux.