Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Monday Mornings. Saison 1. Episode 6.

12 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-12-19h29m39s131.png

 

Monday Mornings // Saison 1. Episode 6. Communion.


Vous le savez déjà surement en partie si vous lisez mes critiques de Monday Mornings depuis le début mais je suis de plus en plus séduit par cette série médicale. On retrouve un E. Kelley intéressant et toujours aussi engagé. Cette semaine notamment lorsqu'une patiente aimerait bien manger son rein qui n'est pas parvenu à se greffer. J'ai trouvé cette histoire assez touchante finalement dans le sens où la jeune femme fait une demande étrange mais encore une fois, Monday Mornings ramène sur la table le côté très judiciaire du milieu médical. Et c'est quelque chose qu'il a toujours été très bien de creuser pour E. Kelley avec Monday Mornings. Je suis certainement fan finalement de cette série bien que je ne la trouve pas brillante et qu'elle n'est pas mon travail préféré du créateur américain. Mais je ne sais pas pourquoi, elle raconte quelque chose qui me passionne. On est à milles lieux d'une Grey's Anatomy (alors que j'ai lu un avis qui dit le contraire, je ne vois pas en quoi la vie personnelle de ses médecins est totalement dénuée d'intérêt). On avait pu le voir avec Urgences ou encore Chicago Hope (sous estimée série de E. Kelley également).

"Communion" était donc une aubaine pour la série de parler de choses qui dérangent et qui ne sont pas totalement légales. Disons que ramener son rein chez soit pour le manger, je n'aurais jamais pu imaginer que cela soit possible dans la vraie vie. L'autre bonne idée de l'épisode était de faire de l'un des patients de la semaine, le fils de Villanueva. Ving Rhames apporte quelque chose de très intéressant à cette série. Disons que l'acteur est très présent, très charismatique et qu'il est surtout très bon dans sa composition. Je suis donc ravi de voir encore une fois que le tout est très bien exploité. Surtout quand il est jugé devant les autres médecins (la réalisation lors de ces séquences est toujours un point de fort de Monday Mornings, et je n'en avais jamais parlé mais je suis certain que c'est aussi cette mise en scène étouffante qui rend le propos encore plus passionnant). Car finalement, on nous met en condition dès que Hooten commence à se verser un verre d'eau. Les questions sont pertinentes et les réponses très bien construites. On sent encore une fois l'ancien avocat au fond du coeur de E. Kelley.
vlcsnap-2013-03-12-19h46m34s43.pngSi tout n'est pas parfait dans cet épisode non plus, il délivre ce que j'attends de cette série et même plus. Il y a d'excellentes histoires et des cas de plus en plus intelligents dans le sens où ils allient du médical à du judiciaire. Quand l'on marie un genre que j'adore énormément (le judiciaire) à un univers qui m'a toujours rendu curieux (le médical) alors nous avons une série qui brille à mes yeux. Et elle me happe de semaines en semaines sans que je ne puisse dire qu'elle me déçoit. Et pourtant, le cas de Park n'était pas le plus intéressant que la série ait pu nous montrer. Ok, nous avons une neuro à l'écran, mais ce n'est pas tellement quelque chose qui me passionne. Disons que Monday Mornings se rattrape avec le côté très crédible du bloc opératoire qui n'est pas ce truc terne (je n'ai jamais compris pourquoi c'était aussi sombre dans les séries médicales alors que pour opérer des gens il faut quand même y voir clair au risque de se rater dans le cas contraire).

Note : 6.5/10. En bref, mine de rien, E. Kelley est parvenu à faire quelque chose de très passionnant avec Monday Mornings qui éclôt au fil des épisodes.

Commenter cet article