Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mr. and Ms. Smith. Saison 1. Pilot.

12 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-12-02h14m49s218.jpg

 

Mr. and Ms. Smith // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Parfois, en fouillant un peu sur Internet, il peut découvrir quelques petites perles cachées. Enfin, je parle bien entendu de pilotes que les chaînes n’ont jamais commandé en série. En 2007, ABC commandait le pilote de Mr. and Ms. Smith. C’est Doug Liman (qui avait déjà réalisé le film avec Angelina Jolie et Brad Pitt) qui se collait à la mise en scène avec entre les mains un budget plus conséquent que la normale. Malgré le fait que ce projet était parmi les plus attendus pour la saison 2008, il ne verra finalement jamais le jour en série. Je dois avouer, après avoir vu cet épisode, que je ne comprends pas du tout pourquoi Mr. and Ms. Smith n’a pas été commandé en série. En effet, il y a une belle alchimie entre Martin Henderson (Off the Map) et Jordana Brewster (Fast & Furious). Certaines mauvaises langues pourraient dire que ce n’est pas nécessairement suffisant pour faire de Mr. and Ms. Smith une bonne série mais ce premier épisode m’a donné l’impression qu’il y avait largement de quoi faire. Les dialogues, écrits par David Bartis (producteur de Covert Affairs) et Simon Kinberg (déjà à l’origine de film) sont plutôt amusants et puis il y a une énergie qui n’est pas sans rappeler celle du film.

John et Jane Smith se sont installés dans une banlieue tranquille. Les deux époux assassins ont repris leur petit commerce respectif, dans la plus grande discrétion. Tout est donc revenu à la normale, y compris leurs problèmes. Il n'est définitivement pas simple d'être tueur et d'être marié à un concurrent...
vlcsnap-2014-05-12-02h12m36s175.jpgMr. and Ms. Smith s’offre également le luxe de quelques gros clins d’oeil au film (notamment à cette combinaison en latex, comme celle que porte à un moment Angelina Jolie dans le film ou encore le coup de la danse à Prague) et à James Bond avec Mother (incarnée par Julie Ormond) et puis la présence au casting de pas mal de têtes connues comme Rebecca Mader (Lost) ou encore Michael Kelly (House of Cards) fonctionne. Ce premier épisode débute sur les chapeaux de roue avec un plus ou moins épilogue prologue. Je dois avouer que j’ai trouvé cette démarche un peu dommage, surtout que cela nous révèle déjà pas mal de choses sur la première partie de l’épisode. Mais il y a tout de même quelques moments amusants qui font que l’on ne s’ennuie pas durant la première partie (et c’est ce dont j’avais vraiment peur). Le tout prend rapidement forme et Mr. and Ms. Smith nous prouve qu’il y a donc du potentiel pour nous raconter une histoire de couple espions. Il y a un truc qui me rappelle même un peu Chuck de par le ton particulièrement fun (mais avec beaucoup plus d’action et surtout de moyens que l’ancienne série de NBC).

La mécanique de ce premier épisode reprend plus ou moins celle du film tout en développant quelque chose de légèrement différent. Ce n’est pas la première fois qu’un couple d’espion est héros d’une série puisqu’en 1996, Maria Bello et Scott Bakula étaient les héros d’une version de Mr. and Ms. Smith qui fût annulée après une courte saison. Ce qui est drôle c’est que Scott Bakula s’est par la suite retrouvé dans Chuck, tout comme Jordana Brewster. Comme quoi. Si Jordana Brewter apporte son propre ton à l’épisode, on ne peut pas en dire autant de Martin Henderson qui reprend plus ou moins à la lettre les gimmicks de Brad Pitt. Je ne vais pas lui reprocher, surtout que cela change énormément de ce que j’ai pu le voir jouer ces derniers temps à la télévision (The Red Road, Secrets & Lies). Je pense que je vais revenir vers vous avec d’autres pilotes perdus au fond d’Internet car cela m’a motivé à découvrir d’autres trucs que l’on ne verra finalement jamais à l’antenne. On se demande parfois ce que font les chaînes de télévision tant le potentiel de certains projets non retenus est beaucoup plus importants que certains retenus (comme Mr. and Ms. Smith par exemple).

Note : 6.5/10. En bref, un pilote efficace qui aurait amplement mérité suite. Dommage.

 

Pour voir le pilote :

Commenter cet article