Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Murder in the First. Saison 1. Episode 5.

14 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Murder in the First

vlcsnap-2014-07-08-20h19m06s133.jpg

 

Murder in the First // Saison 1. Episode 5. Pants on Fire.


Après l’épisode précédent qui m’avait un peu perdu à cause de l’intrigue personnelle de Hildy, cet épisode revient donc à ce que la série fait de mieux : l’affaire principale. Et bien entendu, mon moment préféré est le face à face entre Hildy et Erich à la fin de l’épisode. Ce dernier, sûr de pouvoir convaincre tout le monde qu’il est innocent (et au fond, je pense qu’il doit bien être innocent même s’il est un peu cinglé sur les bords). Il y a quelque chose dans cette relation qui me plait. Je me demande vraiment si Hildy n’a peut-être pas envie de sortir avec Erich mais ce dernier semble excité à l’idée. Je dois avouer que le fait que l’on ne sache pas qui est réellement coupable dans cette affaire permet aussi d’espérer que finalement cette relation ait peut-être lieu. Je suppose que la série ne va pas vouloir aller trop dans quelque chose qui n’est pas conventionnel et du coup, elle va pas aller au bout de cette idée et Erich sera probablement condamné. Ce dernier, afin de s’assurer que Mr. Daniel redevienne son avocat en échéant de 10 millions de dollars. Sauf que en échange, Erich doit aussi accepter de passer le polygraphe. Tout cela a beau être assez rapidement expédié, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé. Notamment car le personnage de Erich semble être quelqu’un de réellement pervers au fond de lui.

C’est pour cela qu’il trompe aussi bien le détecteur de mensonges je suppose. Il y a peu j’ai été voir au cinéma le film israélien Big Bad Wolves où l’histoire d’un pédophile sadique qui étête des jeunes filles encore consciente avec une scie rouillée après les avoir violée par tous les orifices (oui, le film est terrifiant et ce n’est pas une blague). Peu importe, Murder in the First tente de nous démontrer qu’au fond on peut à la fois avoir peur de Erich mais aussi trouver que ce n’est quelqu’un de lambda qui s’est retrouvé au milieu de cette affaire sans le vouloir. Même si l’on sait pertinemment que Erich n’est pas tout blanc et que son argent peut lui permettre de faire tout un tas de choses, on se demande aussi quelle est la résolution réelle de cette affaire. Pour le moment, si Erich passe le teste du polygraphe, forcément qu’il y a encore des trucs à voir. Surtout qu’il semble si sûr de gagner quand il fait face à Hildy à la fin de l’épisode. Pour ce qui est de cette dernière, pas grand chose à raconter dans cet épisode. elle est donc plus ou moins au second plan, surtout quand il s’agit de parler de sa relation avec Terry. Ils ont du mal tous les deux à mettre sur le tapis le sujet de leur baiser échangé dans l’épisode précédent, comme s’ils avaient honte. Ce ne sont plus des enfants à ce que je sache tout de même. Cela devient donc plus ou moins ridicule à mon goût.
vlcsnap-2014-07-08-20h15m31s38.jpgEnsuite de nouvelles preuves vont bien évidemment arriver, notamment celle que le mari de Cindy a quitté le bar pendant deux heures le soir où Cindy est morte. Il nous dit qu’il était avec une autre femme qui va bien évidemment confirmer son alibi. Je trouve que le mari de Cindy est bien évidemment quelqu’un de plus plausible. Mais bon, la série ne cherche pas trop à nous en dire suffisamment pour le moment, histoire de nous donner envie de revenir dans le prochain épisode. Ce que je vais faire car si Murder in the First avait des problèmes dans le premier épisode et accessoirement dans le précédent, le fait est que cette semaine tout est recentré sur cette affaire de façon assez intelligente. On ne parvient donc pas à s’ennuyer et c’est tout ce qui fait aussi la réussite de cette série. C’est très classique et l’on sent qu’il y a derrière un côté très proche de Murder One mais peu importe, le but n’est apparemment pas de faire dans la finesse mais bien au contraire de faire dans la folie furieuse, de celle qui fonctionne terriblement bien. Qu’attendre de plus aujourd’hui ? Je ne sais pas trop, si ce n’est que Murder in the First évolue dans une direction encore plus jouissive, surtout en poussant un peu plus le vice autour de Erich.

Note : 6.5/10. En bref, pas si mal que ça finalement.

Commenter cet article