Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Murder in the First. Saison 1. Episode 7.

29 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Murder in the First

vlcsnap-2014-07-22-23h34m42s210.jpg

 

Murder in the First // Saison 1. Episode 7. Suck My Alibi.


Murder in the First a beau ne pas être une série à la mécanique particulièrement novatrice, je dois avouer que j’ai hâte de voir le dénouement. Je ne m’attendais pas vraiment à être aussi intéressé par ce que cette série peut bien nous raconter, surtout après le pilote qui était une vraie catastrophe tout de même dans sa manière de tout faire dans le mauvais sens. Mais je suis heureux de voir que la série a petit à petit su délivrer ce que l’on attendait de sa part. Cette semaine, le mari de Cindy Strauss est retrouvé mort de ce qui semble être une overdose. La police trouve une note de suicide mais ils vont cacher tout cela de l’équipe d’avocats d’Erich Blunt, histoire que tout cela ne cause pas plus de tord à Erich et à ses avocats. J’aime bien le fait que le procès ne soit pas simple à gagner. Après tout on a envie de voir ramer les deux parties, que cela soit celle d’Erich ou encore celle de la défense. C’est là que je me demande vraiment quel sera le dénouement, quelle sera la condamnation (ou non). D’un côté j’ai envie de la solution A et de l’autre la solution B. Du coup, il est assez difficile de savoir de quel côté j’ai envie de me ranger vis-à-vis de cette série. Peu importe, de toute façon le plaisir reste tout de même entier, grâce à la belle volonté des scénaristes qui ne cherchent pas à nous endormir.

La police va alors poser des questions à tout ceux qui pourraient bénéficier de la mort du mari de Cindy Strauss. Cela va permettre de voir un aspect légèrement différent de Murder in the First. La série se concentre ici énormément sur son aspect policier, chose que l’on n’avait pas vu depuis les deux premiers épisodes de la série. Ce que je trouve de merveilleux là dedans tout de même c’est le fait que toutes les intrigues parviennent à se rassembler et surtout à nous emmener à un seul et même point. Ce n’est pourtant pas aussi efficace que ce que faisait Murder One apparemment d’après les fans de cette dernière. Je ne pourrais pas vraiment le dire étant donné que je n’ai jamais vu cette série mais peu importe, puisque de toute façon Murder in the First cherche aussi à s’en émanciper par moment apparemment. Même si les tentatives que fait cette série afin de nous offrir un divertissement honorable ne sont pas toutes réussies, il y a de grands moments où je trouve que la série parvient à délivrer à la fois un univers judiciaire intelligent mais aussi un univers de personnages avec tous quelque chose d’intéressant à raconter. Même Hildy dans sa relation toujours aussi ennuyeuse avec l’homme de sa vie.
vlcsnap-2014-07-22-23h48m27s2.jpgD’ailleurs, de ce point de vue là, Murder in the First manque peut-être cruellement de folie et ne parvient donc pas à donner au téléspectateur ce petit grain qui fait que cela fonctionne particulièrement bien. On a envie d’en voir plus mais le truc c’est que le tout en fonctionne pas forcément aussi bien que l’on aurait pu l’attendre. Pour ce qui est du procès d’Erich en lui-même, je dois avouer que j’attends maintenant de voir comment tout cela va réellement évoluer. Il y a des trucs qui ne sont pas encore totalement bien développés, surtout que cet épisode ne se concentre pas vraiment sur le procès (c’était quelque chose de fait dans l’épisode précédent). Il ne faut pas oublier Hildy apparemment dans cette série alors que je ne suis pas certain qu’au fond on ait réellement besoin de voir constamment la police ou une figure la représentant. La série peut très bien se décomposer en plusieurs étapes différentes. Il ne reste maintenant que trois épisodes avant la fin de la saison et je dois avouer que je me demande vraiment ce qu’ils ont prévu. La série a beau être avec une base classique, le tout est suffisamment creusé pour que l’on n’ait pas l’impression de tout prévoir à l’avoir et c’est quelque chose que j’aime beaucoup.

Note : 5.5/10. En bref, pas si mal que ça.

Commenter cet article