Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : $#'! My Dad Says. Saison 1. Episodes 6, 7 et 8.

13 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-13-14h42m47s32.png

 

Shit My Dad Says // Saison 1. Episodes 6, 7 et 8. You Can't Handle the Truce / Dog Ed Pursuit / The Manly Thing to Do


Encore une fois cette sitcom m'a fait rire et j'en ai même plus honte car elle est devenue plutôt bonne à ce petit jeu là. En fait, le seul truc qu'on peut lui reprocher c'est son côté kitch et has been dans des décors de merde. Sinon, c'est sympa et ça permet de vraiment se détendre entre quelques épisodes de série, après manger, etc... Shit My Dad Says c'est donc une sitcom sympathique.
Dans le 6ème épisode de la série, avec une guest de Rebecca Greskoff (Hung) était assez drôle. D'un côté on a le fils et le père qui se chamaillent car le fils a écrit un article sur son père, un article parlant de son père pas forcément de la meilleur façon. C'était sympatoche car la série ne se prend pas au sérieux et que William Shatner était énorme. Pendant ce temps, "double date" du côté du frère, là où il y a cette fameuse guest réjouissante de Rebecca. Un coupe d'ami de ces deux qui est tellement déjanté qu'il faudrait le voir pour le croire.
Suite avec le 7ème épisode du nom. Un chien pour Ed, ça aurait pu être ça le titre de l'épisode. C'était drôle de voir Ed avec un chien. Je trouve que Shatner arrive tellement bien à y faire avec ses expressions parfois que ça en devient encore plus drôle. Et quand son fils a une patronne cougar derrière c'était aussi bien funny. Shit My Dad Says prend les clichés et en fait des épisodes, des clichés qui sortent quand même tout droit de la réalité d'un compte Twitter du même nom. Moi je dis bravo.
Enfin, le 8ème épisode est le meilleure de ces trois. Quand un ancien camarade de la Navy vient rendre visite à Ed c'était franchement prévu pour. Ainsi, quand il y a un gay vient mettre un peu son nez dans la chose, forcément ça fait du clash et des répliques piquantes. Ed d'ailleurs était hilarant pendant la reprise de "YMCA" et ses "Why ?". J'adore. C'était tellement con après coup mais tellement drôle pendant. Au final, avec la petite morale Ed prouve à son ami qu'il ne faut pas avoir peur des gay, moi je dis encore heureux.
Ainsi, ces trois nouveaux épisodes sont sympathiques. Alors certes on oublie bien vite mais sur le coup c'est marrant et William Shatner y met de tout son coeur alors pourquoi ne pas apprécié (en silence si vous voulez pas l'étaler au grand public) tranquillement cette sitcom, certes débile sur les bords mais poilante.

Note : 5/10, 5.5/10, 6/10. En bref, Shit My Dad Says ne révolutionne pas du tout la sitcom, c'est pas toujours drôle mais je trouve ça assez sympathique au final.

Commenter cet article