Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 1. Episode 13.

14 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

nashville-hayden-pannetiere-superstar.png

 

Nashville // Saison 1. Episode 13. There'll Be No Teardrops Tonight.


A la fin de l'épisode précédent de Nashville, Teddy demandait le divorce à Rayna. Bien évidemment, tout cela était inévitable. D'un côté Rayna se faisait embrasser dans l'ascenseur par Deacon, et Teddy retrouvait Peggy. Il y a donc quelque chose qui était clairement voué à se dérouler. Mais je n'aurais jamais cru que cela ferait autant de mal à  Rayna. En effet, la séquence où elle se retrouve seule dans les toilettes du bar où elle va passer du bon temps avec Liam. Connie Britton est beaucoup plus intéressante dans des scènes plus nuancées comme celle des toilettes. J'ai trouvé là ce que j'ai envie de voir dans Nashville dans les prochains épisodes avec ce personnage. Quelque chose où l'on sent l'actrice impliquée, aussi bien émotionnellement que professionnellement. La relation entre Teddy et Peggy va forcément faire évoluer les choses, d'un côté avec Rayna qui va enfin prendre conscience que son mariage est définitivement terminé, et de l'autre pour Teddy qui j'espère s'en prendra plein la figure pour avoir fait croire aux électeurs qu'entre lui et Peggy il n'y aura jamais rien.

Pauvre Rayna tout de même. Elle pourrait passer pour la cocue de Nashville. Ce n'est pas un titre que tout le monde rêve d'avoir. La série joue donc beaucoup avec les sentiments. La petite sortie au bar avec Liam était amusante et pleine de mélancolie. On sentait Connie Britton à son aise et non plus coincée dans son rôle de mère et de femme aimante. C'était devenu assez platonique tout cela. Alors que la country est toujours une vraie histoire d'amour racontée au travers d'une musique. J'ai aussi bien aimé le moment plus personnel qu'ils vont partager à parler de leurs états d'âme et où Liam va finir par se livrer. Cette partie de l'épisode était donc très réussi et je pense que l'on peut tenir par ici le meilleur épisode de la saison jusqu'ici quand l'on regarde la descente aux enfers de Juliette. Cette dernière, qui a pris conscience que sa chanson a été un énorme succès sur internet et vis à vis de ses fans, aimerait bien ajuster la tournée avec quelques petits arrangements. Juliette est en pleine crise et veut que sa musique grandisse, ce qui est logique.
nashville-connie-britton-bathroom.pngJ'aime bien la maturité dont fait preuve Juliette dans la série. Le personnage est bien plus intéressant dans cette situation là que dans des situations romanesques pas toujours très justes (bien que la dernière qu'elle ait vécu m'ait beaucoup plu elle aussi). Sauf que maintenant que Juliette s'est mis à dos Glenn, parmis tant d'autre, elle se rend compte de sa solitude. La scène finale de l'épisode était particulièrement touchante permettant encore une fois de voir à quel point la petite Hayden Pannettiere est maintenant devenue une grande fille qui sait ce qu'elle veut et qui joue merveilleusement bien. Moi qui avait pu critiquer son jeu pas toujours très nuancé dans Heroes regrette presque mes paroles quand l'on voit à quel point elle est grande dans Nashville. Je n'oublie pas non plus Hailey qui veut changer avec Avery alors que ce dernier est frustré par le manager qu'il a choisi. Nashville développe encore une fois un peu plus les coulisses de l'industrie musicale et c'est une très bonne chose.

De plus, on peut dire que le tout est très bien fait et nous offre par conséquent un divertissement de qualité. Enfin, le triangle autour de Gunnar, Jason et Scarlett est assez mignon malgré le peu d'impact que cela a sur l'épisode face aux deux grosses intrigues autour de Juliette et de Rayna. Mais cela permet aussi de voir d'autres choses et surtout de ne pas oublier que Nashville a une partie très enracinée.

Note : 8.5/10. En bref, surement mon épisode préféré jusqu'ici. Plus nuancé, plus touchant.

Commenter cet article

mou' 14/02/2013 19:07


content de te voir apprécier nashville de semaine en semaine. pour ma part, Nashville a réussi tous les paris que Smash a lamentablement laissé filer... un drama soap assumé pretexte à dépeindre
les coulisses de l'industrie musical. je ne parle pas non plus de la méanique moins manichéenne avec une Rayna James qui a son caractère et une Juliette Barnes parfaite dans son rôle de peste. On
est loin de Ivy la grande méchante qui n'est finalement qu'une brebis égarée qui s'est fait siffler un rôle pour lequel elle était destinée. enfin, niveau musique, Nashville a su créer des
oeuvres originales qui valent le coup (bien plus que Smash et je ne parle pas de Glee qui n'essaye même pas) et puis des 3 séries musicales, c'est celle qui intègre le mieux les numéros de
musique : on chante en tournée, en studio ou lors d'un boeuf entre amis...on est loin des hallucinations bidons de Derek quand même!