Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 1. Episode 7. Lovesick Blues.

29 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Nashville

vlcsnap-2012-11-29-18h38m40s69.png

 

Nashville // Saison 1. Episode 7. Lovesick Blues.


Nous aurons enfin eu le duo que l'on attendait tous : Juliette et Rayna. Cette scène à la fin de l'épisode était tellement pleine de chose, de tout ce que l'on a vu depuis le début de la série. Une chanson judicieusement introduite à un moment charnière de la saison, là où chacun des personnages doit faire un choix. Et pourtant, ce n'était pas vraiment un épisode de transition traditionnel. Bien au contraire, j'ai ressenti un sentiment très différent vis à vis de "Lovesick Blues". J'ai beaucoup aimé le fait que les deux filles doivent travailler ensemble. Il fallait bien un jour les mettre face au fait accompli alors que depuis le début de la saison elles font tout pour ne pas faire quelque chose ensemble. Du coup, l'épisode arrive à un moment où l'on a déjà conclu pas mal de choses dans la vie des deux femmes. D'un côté Rayna qui a fait le deuil de sa relation avec Deacon et de l'autre Juliette qui ne sait pas vraiment où elle va en amour alors que celui avec qui elle couche n'aime pas le sexe dans le vent comme ça, sans qu'il y ait derrière un réel engagement.

En tout cas, la manière dont les choses s'orchestre est brillamment fait. Juliette n'est plus la petite fille sage de l'Amérique. C'est un peu comme quand Lindsay Lohan a viré complètement. Le virage est différent ici, mais la célébrité a des effets néfastes sur tout le monde. Afin de pouvoir faire la fermeture d'une soirée d'anniversaire du label que Rayna a aidé a créer elle doit faire quelque chose : chanter avec Juliette sur scène. La question sera bien évidemment quelle chanson ? Pas de problème elles vont en écrire une. C'était très intelligent de faire cela puisque les deux femmes vont se retrouver face à quelque chose. Je ne m'y attendais pas vraiment et puis le duo fonctionne à merveille. Je suis certain qu'elles ont envie de faire de nouvelles choses ensemble même si elle ne veulent pas le montrer. Au fond Juliette c'est un peu une fille qu'elle prend sous son aile pour Rayna et Rayna est un peu une mère de substitution, celle qu'elle n'a jamais eu pour Juliette. D'ailleurs, cela pourrait être une très bonne idée que de traiter ça de ce point de vue là.
vlcsnap-2012-11-29-18h38m21s130.pngDe son côté, Scarlett surprend Avery et décide alors de tenter de l'oublier mais rien n'est si facile. J'ai eu l'impression de voir Scarlett sous drogue tout au long de l'épisode. J'espère que ce n'est pas seulement moi qui ai vu ça. En tout cas c'était assez amusant à suivre. J'aurais peut être espéré que la série aille un peu plus loin avec Scarlett, peut être jusqu'à un point sensible mais pour le moment Nashville tente aussi de garder l'image d'une série qui ne fonce pas direct dans le trash tout de suite. C'est jouable et louable de sa part. Enfin, Coleman va confronter Teddy avec les photos de ce dernier avec Peggy. Nous savons que ce n'est pas une relation extra conjugale mais Coleman s'en fout et veut détruire la carrière de Teddy coûte que coûte. La partie politique de Nashville est assez répugnante. Je trouve que cela casse complètement le rythme de ce solide épisode. Sans cette partie là j'aurais certainement été bien plus clément vis à vis de la série. D'autant plus que j'ai apprécié tout le reste et surtout l'association de Rayna et Juliette (chose qui ferait des merveilles si cela venait à se poursuivre).

Note : 6.5/10. En bref, un bon épisode malgré la partie politique complètement inutile et ruinant le rythme de l'épisode.

Commenter cet article