Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 2. Episode 1. I Fall to Pieces.

27 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

vlcsnap-2013-09-26-21h26m57s180.png

 

Nashville // Saison 2. Episode 1. I Fall To Pieces.


Après une première saison assez correcte et agréable, j'avais envie de retrouver Nashville et ce même si ses défauts n'avait fait un petit peu trop de l'oeil la saison dernière. Ce que j'avais bien aimé dans la seconde partie de la première saison de Nashville c'est le fait que la série avait enfin embrassé son genre : le soap. Ce n'était plus une série au sujet de la musique country ou encore une série sur la politique à Nashville, mais bel et bien un soap. Un soap assez efficace par moment et beaucoup moins à d'autres. Le problème encore une fois dans la série reste Eric Close et ses intrigues à la mord moi le noeud dont tout le monde se contre-fout, moi le premier. En plus du fait que le personnage est aussi charismatique qu'un rideau de douche, l'acteur est toujours aussi mauvais. Je me demande pourquoi ABC ne l'a pas envoyé à l'ombre ou même dans le coma à cause de Deacon plutôt que d'envoyer Rayna ? Je me le demande encore mais ce n'est pas grave, cet épisode avait tout de même de très bonnes choses à nous offrir ici et là. La première des réjouissances étant bien évidemment Juliette Barnes incarnée par la toujours aussi bonne Hayden Pannetiere.

Hayden Pannetiere aurait amplement mérité une nomination aux derniers Emmy par rapport à Connie Britton. C'est un choix qui à mes yeux n'était pas totalement mérité étant donné que Hayden a réellement supplanté Connie à de nombreuses reprises durant toute la première saison. Et puis au fond, Juliette Barnes est la star de Nashville, Rayna James n'est qu'une sorte d'ombre, un peu comme cette main qui passe le pouvoir à quelqu'un d'autre. Rayna représente le passé de la country dans Nashville, et Juliette son futur. Juliette est l'une des choses les plus intéressantes dans cette série et une fois de plus cela ne loupe pas. En jouant sur plusieurs tableaux (une belle chanson en concert, une soirée pour Rayna, son soutien à Scarlett, etc.) elle parvient à montrer qu'elle n'est pas là par hasard et surtout qu'elle peut devenir une vraie personnalité. Elle n'était pas nécessairement un personnage brillant dans les quelques premiers épisodes de la série mais depuis elle est devenue l'un des atouts de Nashville. Comme quoi. En tout cas, si je regarde la série encore aujourd'hui c'est avant tout grâce à elle et non pas à Connie Britton.
vlcsnap-2013-09-26-21h09m57s222.pngCependant, derrière le personnage se cache également une envie de tout contrôler. Cet épisode nous le démontre parfaitement alors qu'elle est au four et au moulin. Elle va notamment utiliser l'accident de Rayna afin d'augmenter sa propre popularité. J'aime bien car cela montre qu'elle est aussi quelqu'un d'ambitieux qui en a marre de se laisser marcher dessus. On peut le voir notamment quand elle envoie valser un garçon dans cet épisode. Plein de petits trucs dans ce genre là rendent le personnage toujours plus passionnant à mes yeux. Et j'en redemande. C'est en tout cas de cette façon que j'ai ressenti tout ça même si au fond il y a également une grande part de sincérité chez elle car le parallèle qu'elle fait avec l'histoire de sa mère quand elle parle à Maddie m'a beaucoup touché. Pas jusqu'à verser des sauts de larmes, mais cela aurait pu si l'ambiance de l'épisode l'avait voulu. Le fait que Rayna soit dans le coma aide aussi les autres personnages à s'organiser et à développer les débuts de la saison 2 de façon intelligente.

On passe notamment plus de temps avec Deacon qui est actuellement en prison. Il s'est rendu compte qu'il a fait du mal à Rayna et ne veut pas lui faire subir d'autres problèmes (ni même faire de mal à quelqu'un d'autre) du coup il veut absolument rester là bas et purger sa peine comme tout bon citoyen. Je ne sais pas ce qu'il faut en attendre car je n'ai pas envie que Deacon passe son temps en prison. Cela peut durer quelques épisodes mais pas tous les épisodes. Par ailleurs, nous avons également Scarlett et Gunnar qui reviennent sur le devant de la scène. Mais j'ai largement préféré tout ce qu'il se passe autour de Gunnar et de Will. Ce dernier, toujours dans le placard, ne parvient toujours pas à s'assumer et même si l'on sent que la série tente d'évoluer avec cette intrigue (il se laisse presque tenter avec un garçon avec qui il a passé du bon temps), je trouve que l'on ne va pas suffisamment loin encore. Cela reste en filigrane et j'espère que cette intrigue prendra un peu plus d'ampleur par la suite dans la saison car j'aime bien ce que Nashville est en train de nous concocter.

Note : 6/10. En bref, Juliette Barnes is a star.

Commenter cet article