Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 2. Episode 12. Just For What I Am.

23 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

vlcsnap-2014-01-23-17h44m58s112.jpg

 

Nashville // Saison 2. Episode 12. Just For What I Am.


Mon histoire préférée en ce moment c’est l’histoire de Juliette Barnes. Cette dernière est un très bon personnage que je trouve assez jouissif. Elle évolue constamment contrairement aux autres personnages qui n’ont pas forcément cette chance. Nashville a tente de nous faire voir l’envers de la célébrité et comment, tout ce que l’on peut dire quand on est quelqu’un de connu, peut être mal interprété et sorti de son contexte. Du coup, cela donne quelque chose d’assez intéressant de tous les points de vue et je ne m’y attendais pas nécessairement. Surtout que l’épisode précédent, avec la manière dont il s’achevait m’avait presque rendu septique. Est-ce que la série n’en faisait pas trop ? Telle était la question. Mais fort heureusement que non et que tout fonctionne plutôt bien. Surtout que tout cela va se répercuter sur sa carrière et le fait qu’elle va devoir faire un jour ou l’autre ses excuses publics et dire des choses qu’elle ne pense pas, malheureusement. La pauvre, elle est dans une tourmente qu’elle ne mérite pas, surtout qu’elle a vécu pas mal de mauvaises choses dans sa vie depuis les débuts de la série (notamment avec la mort de sa mère, l’histoire de son ex petit ami, etc.).

Tout cela est également la preuve que Juliette est seule face aux autres. Le fait que son producteur lui dise qu’elle devrait être gentille et conciliante car c’est grâce à Dieu qu’elle a tout ce qu’elle a aujourd’hui et pas son talent. Je pense que Juliette est quelqu’un d’intelligent et je suis certain qu’elle va nous le montrer rapidement par la suite. Pendant ce temps, Rayna aimerait bien travailler avec Deacon pour une chanson pour son album car elle sait pertinemment que tous les deux ensemble pour écrire des chansons c’est de la dynamite. Mais j’aime bien aussi le fait qu’ils reprennent contact tous les deux. Cela fonctionne toujours bien quand même et ce même si Deacon et Luke décident enfin de former un couple officiel et non pas caché. C’est une façon pour Deacon de montrer aussi à Rayna qu’il n’est pas libre. En tout cas j’aime beaucoup ce que la série nous concocte tout de même. C’est assez efficace en son genre. Je regrette cependant qu’ils ne forcent pas un peu plus sur les sentiments qu’il y a entre les deux personnages car c’est aussi l’un des atouts de cette série par moment.
vlcsnap-2014-01-23-17h48m18s62.jpgPendant ce temps, Scarlett va chanter avec Zac Brown Band. C’était plutôt joli même si je suis de moins en moins fan de Scarlett. J’ai l’impression que le personnage a pris la grosse tête ou en tout cas que les scénaristes lui ont fait prendre le melon sans que l’on ne s’en aperçoive et je trouve ça assez dramatique. Ensuite il y a les Rascal Flatts qui font également une apparition dans l’épisode face à Gunnar. J’ai bien aimé. Surtout pour Gunnar qui va tout de même une soirée organisée en son honneur pour avoir écrit un titre numéro un. Finalement, ce nouvel épisode de Nashville ne fait pas énormément de choses mais il fait des choses que j’aime bien donc c’est déjà ça. Maintenant, reste à voir comment le tout pourrait bien évoluer, notamment chez Juliette car j’adore ce que la série fait avec elle. C’est mon côté sadique. Je sais que c’est vilain, et j’ai de la peine pour elle mais bon, c’est aussi pour le bien de la série et du personnage. Comment ne pas avoir envie de voir des stars qui souffrent. Je suis cependant septique du point de vue de Rayna. Cette dernière a encore de quoi évoluer mais elle stagne un peu trop à mon goût.

Note : 6/10. En bref, de la transition qui me fait penser que l’on oublie encore Kelly Clarkson (cette dernière n’aura pas servi à grand chose dans la série mine de rien).

Commenter cet article