Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 2. Episode 14. Too Far Gone.

6 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

vlcsnap-2014-02-06-19h17m58s97.jpg

 

Nashville // Saison 2. Episode 14. Too Far Gone.


Cette semaine, Rayna tourne donc le clip de sa toute nouvelle chanson. Ce n’est pas aussi bon que les singles qu’elle a pu sortir précédemment dans Nashville à mon humble avis mais bon, cela reste malgré tout de bonne facture. Le problème c’est que la voix de Connie Britton n’est pas aussi bonne que celle des autres membres du casting de la série dans le cas de cette chanson. Par ailleurs, j’ai trouvé vraiment dommage que l’on nous plombe l’ambiance et le personnage de Rayna avec les problèmes de son père, Lamar. Ce dernier va enfin révéler à sa fille ce qui s’est passé le jour de l’accident de sa mère. Par contre cet épisode montre à quel point Teddy est un gros con et j’aimerais bien qu’il tombe au fond du trou à cause de la crise cardiaque de Larmar. Si l’on pouvait dire au revoir à Lamar aussi par la même occasion. Je n’ai jamais été un grand fan de toute la partie politique de Nashville et je pense que la série pourrait gagner des points sans cette partie là qui alourdi un peu trop le propos. Du coup, pour trouver de bonnes choses il faut aller voir ailleurs et notamment chez Juliette.

Cette dernière devient une vraie petite ménagère, de quoi fournir Tumblr d’encore plus de gif mais également de montrer à quel point Juliette est une femme qui se sent seul. C’est touchant de la voir tenter de faire plaisir à Avery jusqu’à ce que ce dernier ne soit pas suffisamment reconnaissant. Juliette est mon personnage préféré dans Nashville et j’aimerais bien la voir reprendre du poil de la bête car alors que l’on sent qu’elle est en pleine dépression, j’ai de la peine pour elle. Mais je pense que Avery est tout ce dont elle a besoin comme je le disais avec l’épisode précédent. Si Avery peut sauver Juliette, cela pourrait être une très bonne chose, surtout que pendant ce temps Scarlett est en train de devenir accro aux médicaments. Elle est devenue complètement folle et je pense sincèrement qu’il s’agit de la meilleure chose qui pouvait arriver au personnage là aussi. Le problème avec Scarlett c’est que cette année elle est devenue beaucoup trop niaise et inintéressante du coup, cet épisode corrige plus ou moins bien le tire et nous offre ce que l’on est en droit d’attendre de la part d’elle : une fille fragile qui a du mal à se faire une place dans un monde qu’elle ne comprend pas forcément.
vlcsnap-2014-02-06-19h29m35s156.jpgCar Juliette n’est pas la seule a avoir des peurs. Si celles de Juliette soit récentes, celle de Scarlett sont là depuis toujours. Amusant de la voir se droguer et ensuite devenir une sorte de bombe sexuelle devant la caméra. De son côté, Will va réussir à faire virer Brent alors qu’au fond il ne devrait pas. Will a besoin d’un homme dans sa vie et pas d’une femme. La chanson à la fin de l’épisode m’a bouleversé. Je me demande jusqu’où Nashville va bien pouvoir aller avec lui mais je pense qu’il est presque prêt à faire la grande révélation qui ne pourra que lui être bénéfique. Deacon va enregistrer de son côté un EP au Bluebird. Deacon et la musique c’est une histoire qui fonctionne toujours. Même si Nashville ne cherche pas à renouveler la série et le genre, cela reste suffisamment bon pour que l’on ait envie de voir Deacon monter les échelons du succès. Car je suis persuadé que cela va grandir par la suite. Enfin, Zoe décide de changer. Une bonne idée là aussi bien que la perspective d’évolution soit pour le moment trop étroite. Il va donc falloir attendre la suite de la saison pour mieux la cerner. Finalement, cet épisode fait son boulot sauf avec Rayna, coincée dans des affaires de famille ennuyeuses et inutiles.

Note : 6/10. En bref, dommage que Rayna m’ennuie.

Commenter cet article