Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 2. Episode 20. Your Good Girl's Gonna Go Bad.

3 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

vlcsnap-2014-05-01-14h56m22s189

 

Nashville // Saison 2. Episode 20. Your Good Girl’s Gonna Go Bad.


Je trouve que l’histoire de Scarlett s’achève finalement bien mieux qu’elle n’avait commencé. Au début j’avais l’impression de voir quelque chose de particulièrement ravagé par le ridicule et puis petit à petit j’ai réussi à trouver Scarlett touchante, notamment lors de cette chanson au piano qu’elle va chanter en direction de sa mère. C’était une très bonne idée. Puis cette semaine, alors que Scarlett pleure encore comme tombent les chutes du Niagara, elle va décidé qu’elle n’est finalement pas faite pour être une star. Pire, elle ne veut pas du tout en être une. Qui aurait pu s’attendre à ce que la jeune fille à qui tout réussi pourrait avoir envie de tout arrêter d’un coup d’un seul. C’est aussi un coup dur pour le label de Rayna étant donné qu’elle était une poulaine nouvelle et qu’elle apportait un peu de fraîcheur dans son catalogue d’artistes. Mais le bien être de Scarlett est plus important. Si maintenant Scarlett n’est plus du tout dans la dynamique de devenir une star, je me demande bien comment cela va bien pouvoir évoluer. Disons qu’il n’y a plus grand intérêt à voir ce personnage dans Nashville. Je n’ai pas envie de la voir pleurer pour des histoires d’amour avec Gunnar par exemple. Elle ne serait là que pour ralentir les personnages dans leurs carrières.

Surtout qu’à mes yeux, Scarlett est une fille qui ne pense qu’à elle et jamais au bien des autres par la même occasion. En étant un peu hypocrite, elle trouve le moyen de m’irrite par moment. Cet épisode tente donc de faire redescendre le personnage sur Terre et je trouve ça intelligent de la part des scénaristes. Pendant ce temps, Will et Layla se voient offrir une télé-réalité sur leur propre vie. C’est généralement le genre de trucs que l’on ne peut que refuser étant donné que c’est mettre en scène le ridicule de notre vie privée. Cela me rappelle Britney Spears et sa série réalité avec Kevin Federline. Elle a plus tard dit qu’il s’agissait de la plus grosse erreur de sa carrière. Et elle a bien raison de le dire. Pour en revenir à Will et Layla, ce n’est peut-être pas non plus une bonne idée étant donné que Will est gay et que cela pourrait peut-être transparaitre à l’écran si l’on suit tout le monde tous les jours. Mais la relation entre Will et Layla finit par devenir assez mignonne. On sait que Will se sert d’elle comme d’un alibi mais d’un autre côté je suis certain qu’il aime Layla. Peut-être pas comme quelqu’un d’hétérosexuel devrait aimer sa femme mais il l’aime profondément c’est peut-être ce qui réussi le plus à cette histoire.
vlcsnap-2014-05-01-15h12m30s141Pourtant, il est temps à mes yeux que Will révèle son homosexualité. Cela commence à faire plusieurs épisodes que cela tourne peut-être un peu en rond. Mais malgré mon désir de voir les deux se séparer et Will enfin accepter qui il est réellement, le « placard » c’est aussi quelque chose d’assez intelligent à exploiter, surtout dans une série comme Nashville et le milieu qu’elle dépeint. Dans un registre différent, Juliette est jalouse du fait que Avery fasse plus attention à Scarlett qu’à elle alors elle va coucher avec… Jeff. Juliette est en train de se mettre encore dans de sacrés draps. Il fallait s’y attendre de toute façon à ce que la série évolue dans cette direction là. Notamment car même si Juliette et Avery vont bien ensemble ce sont deux amants terribles. Et du coup, de son côté Gunnar va recevoir un deal de la part de Jeff. Comme ça la boucle est bouclée. Finalement, ce nouvel épisode de Nashville était plutôt bon dans son ensemble, notamment car l’histoire de Scarlett se termine et d’une bonne façon (inattendue).

Gunnar - « Scarlett O'Connor has more talent than most of us dream about. She's the one who pulled the good music out of me. I owe her everything. You just called her a looney. You could take your deal and you can go shove it. »

Note : 6/10. En bref, Scarlett a droit à une belle conclusion.

Commenter cet article