Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 1. Episode 4.

21 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

 

vlcsnap-2011-07-21-23h52m38s189.png

 

Necessary Roughness // Saison 1. Episode 4. Habit Forming.


Après un trio d'épisodes corrects et sympa, la série fait enfin le grand plongeon et nous dégote un bon épisode. Oui, "Habit Forming" est plutôt bon et surtout, je me suis pas du tout ennuyé à suivre les déboires de la famille de Dani, mais également ses affaires professionnelles. L'épisode se concentre sur les habitudes comme le titre le laissait entendre. L'intrigue principale se fait autour d'un jeune footballeur qui n'arrive jamais à l'heure aux entrainement et Dani est là pour l'aider à aller mieux et surtout comprendre pourquoi il ne va pas à ceux ci. Le personnage était pas forcément ce qu'il y avait de plus intéressant dans l'épisode mais son histoire était suffisamment intéressante pour s'y attarder dessus. Il y a surtout des petits moments un peu en émotion qui sont fonctionnels pour la série et qui ici prennent un sens. C'est agréable à voir.

Mais l'épisode ne s'arrête pas. T.K est toujours là et je commence à bien l'aimer. Il est toujours dans les parages de Dani et va alors influencer Ray J (le fils de Dani), qui veux que T.K lui apprenne à draguer. La petite histoire est fun, surtout très joliment écrite et bien interprétée. T.K joue à merveille le rôle du grand frère qui tente d'aider son prochain. T.K va lui permettre d'entrer dans un club branché, il va alors draguer sans conviction, puis une autre qui va lui voler sa voiture (sympa vous trouvez pas). Toute l'intrigue autour de ça est plutôt marrante à dire vrai. En tout cas, j'aime bien cette relation qui s'installe entre les deux. Mais plutôt que de donner une leçon à Ray J, T.K va lui acheter une nouvelle voiture. Hâte de voir quand Dani va le découvrir (car forcément, elle va bien le découvrir un jour, et puis T.K ne sera alors plus le bienvenu).
vlcsnap-2011-07-21-23h55m40s217.pngDani a elle aussi des problèmes. Elle n'arrive pas à dormir du côté de son ex mari dans son propre lit. Elle aime toujours bien Matt mais elle semble avoir un petit faible pour Ted (joué par Victor Webster, que j'espère revoir car son personnage pourrait avoir un intérêt plus fun pour Dani que le Matt, trop inutile et mou comme une chique). Bref, toute la partie Dani-esque est également plutôt bonne. J'ai vraiment bien aimé comment l'intrigue se développe et surtout, comment la vie amoureuse de Dani prend forme. Elle va alors finir par s'acheter un nouveau lit au final, pas bête comme idée quand même ! Enfin tout ça pour ça aussi. Mais il y a quand même une jolie réflexion sur elle même, permettant d'introniser le personnage dans une situation différente.

Au final, "Habit Forming" est l'exemple parfait de ce que j'attends de cette série. Elle m'a vraiment donné envie de voir la suite pour le coup alors que c'était pas vraiment gagné à chaque épisode de chaque semaine (les 3 premiers), pataugeant dans le côté moyen de la série, et parfois dans le meilleur. Il y a toujours à exploiter la mère de Dani (puisqu'elle va venir habiter chez elle maintenant) et puis la fille et sa crise d'adolescence qui est toujours présente et qui a de l'ampleur. J'ai étonnement hâte de voir la suite, cette série me surprend de semaines en semaines.

Note : 7/10. En bref, un épisode subtile avec des mélanges prescriptibles.

Commenter cet article