Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 1. Episode 5.

28 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-28-15h44m10s246.png

 

Necessary Roughness // Saison 1. Episode 5. Poker Face.


Après le très bon épisode de la semaine dernière, Necessary Roughness prend un chemin un peu moins passionnant dans ce nouvel épisode. Bien sûr, cela reste drôlement sympathique, mais voilà, j'ai pas été subjugué par l'histoire et surtout, le coup du joueur de poker, j'ai pas vraiment trouvé ça passionnant. Ils auraient pu rendre l'histoire plus fun, plus décalé, notamment avec les gros durs qui veulent la peau de son joueur qu'elle doit soigner psychologiquement. Mais comme la série est trop gentille, forcément… Bref, la vie de Dani est toujours palpitante entre ses patients et sa famille, elle n'a même pas le temps de respirer un bon coup. Le premier point intéressant pour la suite c'est l'arrivée de Laura, une superbe blonde, ex de Matt. La fin de l'épisode les laissent d'embrasser langoureusement et je sens que Dani est déçue. Logique en même temps vu qu'elle est amoureuse de son coach sportif.

Elle l'a cherchée il faut dire. En effet, il n'a pas arrêté de le repoussé dans ses retranchements et le pauvre, il a besoin d'être avec une femme à ses côtés. De toute façon, je pense pas que ce soit fait pour durer. Bref, Laura est une nouvelle publiciste et elle veut mettre T.K un peu moins au devant de la scène et surtout que tout ce qui concerne le personnage, passe par elle. Ce qui ne plaît pas à Dani, il faut bien comprendre. Elle vient critiquer son travail (parce qu'elle ne va pas assez vite avec lui) et encore elle continue et en rajoute une couche en lui piquant Matt. Elle doit se croire dans un rêve la pauvre. Ensuite il y a ce joueur professionnel de poker qui n'arrive plus à gagner. Il y a des moments sympathiques, notamment les scènes de thérapie. La série ne fait pas dans l'originalité mais il y a une volonté de créer un climat d'approche sympathique et fortement intéressant.
vlcsnap-2011-07-28-15h06m15s11.pngC'est là que des hommes, des armoires à glace viennent voir Dani pour retrouver le fameux joueur. Bref, tout se passe plutôt bien dans le développement même de l'histoire. Peut être que c'est même trop simpliste, la série ne tente même pas de corser un peu son intrigue avec quelques moments de véritable tensions aussi bien palpitantes que émotionnelles. Enfin, les enfants de Dani sont encore en plein problèmes. Ils vont même se retrouver arrêtés pour avoir vendu des objets avec des autographes de T.K. Le truc c'est que cela permet de montrer que Ray J ne peut pas s'en sortir tout le monde. Sa soeur à raison : elle est toujours celle sur qui retombe la faute, jamais lui.

Au final, "Poker Face" est un épisode classique de Necessary Roughness. Il fait son boulot. La série pourrait aller bien plus loin, tenter de nouvelles choses mais encore une fois le schéma est déjà peut être trop bien prédéfini. J'attends de voir comme la relation entre Matt et Dani peut évoluée maintenant qu'il est avec Laura, ou également comme T.K va faire maintenant et arrêter peut être un jour d'être un "bad boy" qui plaisante alors qu'il a un gros problème (mais ce sera sûrement pas avant la fin de la saison qu'on saura le fin mot de l'histoire). Même si cette série n'est pas un modèle d'écriture, elle n'en reste pas moins regardante sur ce qu'elle fait. C'est peut être lissé sur certains angles mais ça reste pour le moment fun.

Note : 6/10. En bref, le coup du poker fait moyennement mouche, l'épisode étant sauvé par ses intrigues déjà en place.

Commenter cet article