Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 1. Episode 7.

11 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-12-00h06m36s45.png

 

Necessary Roughness // Saison 1. Episode 7. Whose Team Are You On?.


Je m'attendais pas à ce que cette série m'accorde vraiment quelque chose à moi. Après avoir traité un peu de tout et rien niveau sportif, la série s'intéresse à un domaine qui s'en rapproche : les femmes de footballeurs. C'est l'histoire d'une femme qui ne peut plus voir une autre tout ça pour une histoire de tromperie car l'une a tout vu mais ne peut rien dire sous peine qu'il se passe des trucs pas bien pour son mari. Voilà le topo. L'intrigue était pas mal du tout, le tout couplé à de la kleptomanie. J'aurais aimé que l'épisode soit plus virulent avec cette maladie qui est quand même grave et surtout que Dani prenne le temps s'expliquer un peu plus ce qu'elle va faire pour que tout rentre dans l'ordre mais ma foi, ce n'est pas trop le cas. On gratte en surface, alors que j'aurais aimé que les sentiments ressortent. Il faut attendre la fin de l'épisode pour la scène un tantinet émotionnelle et encore… aucun effet escompté sur moi même.

Dani découvre que RJ son fils est pas un bon garçon. D'un côté il demande à sa soeur d'écrire un test d'anglais à sa place pour l'histoire de la vente des objets signés par TK, une sorte de chantage : si tu fais ça pour moi, bah… je dirais rien à maman. Mais le truc c'est que RJ va faire une bêtise et tout déballer à sa mère sur sa relation avec TK. Ce dernier est quand même un sacré joueur mais il n'arrive pas à se contrôler ni contrôler son image. Il va réussir à se mettre ses fans à dos, bien qu'à la fin de l'épisode tout rentre dans l'ordre pour lui. D'ailleurs, le fait que TK claque la porte de sa thérapie va sûrement créer de nouvelles perspectives pour la série, la découverte d'autres personnages peut être ou bien même de nouvelle idée pour TK et qu'il s'en sorte enfin. J'aime bien ce personnage maintenant, il a quelque chose de touchant, on a appris à l'aimer quoi.
vlcsnap-2011-08-12-00h06m52s207.pngAinsi, Necessary Roughness permet donc de faire ressortir une intrigue familiale doublée d'une intrigue avec des femmes de footballeur. L'univers change un peu, l'épisode permet de gagner en noblesse. Bien sûr je regrette encore que la série ne reste qu'en surface et qu'elle ne plonge pas un peu plus dans ce que veulent nous dire les personnages. J'aurais jamais cru que cette série puisse être intéressante au début et puis au fil des épisodes j'ai vraiment appris à connaître l'héroïne et à l'aimer. Je trouve Callie Thorne bonne actrice et qu'elle plonge son auditorat dans un univers bien connu des séries mais assez peu exploité jusqu'ici. Cela mériterait un traitement plus approfondi des rapports humains qui restent encore un peu trop effleurés mais pourquoi pas.

Note : 5/10. En bref, un épisode correct qui permet de faire évoluer la série dans le bon sens du terme.

Commenter cet article