Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 1. Episode 9.

27 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-27-13h33m26s208.png

 

Necessary Roughness // Saison 1. Episode 9. Forget Me Not.


Dans l'épisode précédent, on laissait TK avec ce coach de vie et surtout, une histoire assez troublante sur le personnage. TK va donc payer les pots cassés à la fin de l'épisode. J'aime bien qu'on se concentre sur ce personnage, il y a une jolie petite histoire à raconter et surtout, qui est bien développée. La série prend son temps certes, mais c'est pour mieux le remettre en thérapie avec Dani. Alors finalement, pourquoi pas. L'intrigue de transition est pas si mauvaise mais peut être que la série aurait du ajouté un peu plus de piment. J'ai pas eu l'impression que TK se mettait en danger, ni même sa carrière. Mais bon, j'ai hâte de voir la suite et si Dani va réussir (ce que je pense sera le cas, comme ça en saison 2 on aura un cas différent) à le remettre dans le droit chemin. C'est peut être ce qui motive le téléspectateur dans cette mécanique trop huilée, qui tourne un peu en rond. Mais…

Car oui, il y a un mais. Le cas de cette semaine c'est Tallis, une jeune boxeuse qui perd connaissance durant ses matchs. Dani va donc devoir trouver la faille pour l'aider à retrouver sa motivation. Le coup des rêves qu'elle voit avec un homme barbu est assez bizarre. Mais d'un certes côté c'est pour vraiment lancer la thérapie. Alors, toute la petite relation est assez bien écrite pour ne pas être ennuyeuse. Au contraire de l'intrigue du golfeur de la semaine dernière, ici c'est plus facile de compatir pour le personnage donc, c'est forcément plus intéressant. J'ai bien aimé Alyssa Diaz, l'actrice offrait une composition convaincante en boxeuse professionnelle. Elle a la tête de l'emploi il faut dire et je n'aurais pas envie de me retrouver en face d'elle. L'intrigue est également efficace car elle permet de changer un peu la mécanique des épisodes.
vlcsnap-2011-08-27-13h49m25s62.pngDani a un petit ami ! Enfin ! J.D est de retour, et donc Jason Gedrick aussi. Parfois, je me dis que les intrigues amoureuses sont toujours vouées à l'échec pour Dani car elle se pose trop de questions sur son divorce et son ex mari. Mais maintenant, elle est libre, elle peut enfin changer de vie et trouver quelqu'un d'autre. Ce qu'il y a d'assez bien fichu c'est que l'on met rapidement en parallèle les enfants qui vont pouvoir donner leur avis sur le nouveau petit ami de leur mère. Le début de l'épisode était d'ailleurs plutôt fun avec le coup du "cambrioleur" qui n'en ai pas un. Les enfants de Dani vont jouer un peu le rôle de ses propre parents (un comble, d'ailleurs il faudra qu'on rencontre les parents de Dani en saison 2).

Au final, Necessary Roughness livrait ici un épisode plutôt pas mal du tout. J'ai trouvé que c'était à la fois bien écrit et pas trop mal développé. On a des intrigues qui se croise facilement, et les trois grands points de la série (la famille et Dani / le cas de la semaine / T.K) trouve une vitesse de croisière qui va directement vers la fin de la saison. Hâte de voir comment on va résoudre le cas T.K qui maintenant a pris conscience de son erreur de laisser tomber Dani et sa thérapie qui l'aidait bien plus qu'il ne pensait. On a aussi les enfants qui commence à voir leur mère vouloir être de nouveau heureuse et que pour se faire, il faut qu'ils l'aide. Et enfin, le cas de la semaine qui était ici pas ennuyeux.

Note : 6/10. En bref, les intrigues personnages se développent et rendent l'épisode intéressant.

Commenter cet article