Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 2. Episode 12.

27 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-27-16h01m01s50.png

 

Necessary Roughness // Saison 2. Episode 12. Frozen Fish Sticks.


La première partie de cette seconde saison s'était achevée sur une bonne note. Sauf que je ne savais pas quoi attendre de la suite de la série. Disons que nous mettions Dani dans une position assez étrange qui était celle de ne plus pouvoir pratiquer. Elle va donc passer du temps avec le Dr Gunnar, un ami à elle et thérapeute afin de l'aider avec ses problèmes. Incarné par Peter McNicol (Ally McBeal, Grey's Anatomy, Numb3rs) je trouve que ce personnage a trouvé sa place dans la série de façon assez intéressante. Je ne dirais pas que c'est parfait ou encore que c'est ce que je pouvais attendre de la part de l'acteur mais c'était largement mieux que son apparition à se tirer les cheveux dans Grey's Anatomy (qui m'avait presque donné de l'urticaire). Pour tout vous dire, j'ai fini par apprécié les rendez vous entre Dani et le Dr Gunnar. C'était à la fois amical et thérapeutique pour notre héroïne. Il était temps pour elle de commencer à soigner ses plaies (de coeur surtout). En effet, depuis qu'elle et Nico se sont embrassés, ils s'évitent judicieusement.

Je ne sais pas du tout si c'est la meilleure stratégie à avoir dans le sens où Necessary Roughness a toujours été une vraie romantique comme série avec son héroïne (bien que l'on tourne autour du pot depuis le début aussi, c'est vrai). Dani a des problèmes de coeur car elle est tiraillée entre son amour pour Matt et son attraction pour Nico. Reste à savoir maintenant comment les choses vont évoluer dans les prochains épisodes mais ce n'est clairement pas l'enjeu le plus important. Pendant ce temps, nous apprenons que Marshall Pittman (décédé dans l'épisode précédent d'un accident étrange) a laissé les Hawks à sa fille, Juliette. Elle déteste le football et veut vendre l'équipe avant de changer d'avis. Elle ne semble pas prêt à se laisser marcher sur les pieds et je dois avouer que j'aime bien l'idée. Juliette pourrait bien être le personnage dont Necessary Roughness avait besoin. Non pas pour s'en sortir car finalement la série reste assez correcte dans son ensemble, mais uniquement pour délivrer ce que l'on peut attendre d'un tel personnage. Marshall Pittman était très ennuyeux.
vlcsnap-2013-01-27-16h00m09s45.pngEnfin, TK va sortir de rehab et retourner sur le terrain. Sauf qu'il va découvrir que Toes Kittridge est la nouvelle star de l'équipe. Cela va permettre de changer pas mal de choses dans les prochains épisodes je suppose puisque TK sent l'esprit de compétition tout en tentant de garder en vie la plante que l'on lui a laissé en sortant de rehab (en guise de remède contre son addiction). Le fait que Toes ne soit pas quelqu'un de reconnaissant vis à vis des conseils que lui a donné TK, je suppose qu'il y aura de l'électricité dans l'air et j'aimerais bien que cela aille beaucoup plus loin. Pour finir, Ray Jay et Juliette vont finir par devenir amis et même si je sens qu'il y aura une histoire d'amour plus tard autour de ces deux là, il va y avoir des choses intéressantes encore autour de Ray Jay qui était un personnage très effacé de la première partie de la saison. Finalement, Necessary Roughness nous offre un bon épisode de retour malgré quelques erreurs en cours de route (et deux ou trois longueurs romantiques inutiles).

Note : 5/10. En bref, un retour intéressant pour une petite série sans prétention.

Commenter cet article