Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 2. Episode 16. SEASON FINALE

21 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

necessary-roughness-la-diva-du-divan-terence-king.png

 

Necessary Roughness // Saison 2. Episode 16. There's the Door.
SEASON FINALE


 Necessary Roughness ou La Diva du Divan est déjà renouvelée pour une saison 3 (qui sera la dernière de mon point de vue étant donné que les audiences de la série ne sont pas nécessairement très bonnes et qu'en plus de ça, USA Network fourmille d'idées). Bien que je ne trouve pas cette série mauvaise, je ne la trouve pas nécessaire non plus. Disons qu'elle aura su rester constante et c'est peut être l'une des raisons pour lesquelle je pense qu'elle mérite sa place encore dans la grille de la chaine. Mais par ailleurs, un enchainement de choix pas toujours très justes (comme les cas redondants de la semaine), avaient rendu Necessary Roughness un peu trop ennuyeuse à mon goût. Les derniers épisodes de la saison étaient intéressants bien que cela ne soit pas ce qu'il y avait de mieux non plus dans la série. Ce que j'ai toujours adoré dans Necessary Roughness c'est la manière dont les intrigues de T.K étaient gérées par les scénaristes. C'était à la hauteur de mes attentes de ce point de vue là. Rien à redire. Du coup, cette fois T.K va devoir venir en aide à quelqu'un.

Dans l'épisode précédent nous faisions la connaissance de Rex, le joueur gay des Hawks. Il veut faire son coming out mais cela ne sera pas quelque chose de facile à faire. J'ai trouvé assez bien géré cette histoire bien que T.K accepte un peu trop vite le fait qu'il ait un collègue gay dans l'équipe. Dans un sport comme le football, connu pour ne pas être le sport le plus tolérant qu'il puisse exister, finalement je pense que l'on aurait clairement pu voir un peu plus loin. Mais ce n'est pas grave, il n'y avait que 40 minutes pour faire tout ce que la série voulait certainement faire avec le personnage de Rex. Par ailleurs, on sent que l'on arrive à une conclusion. L'intrigue des Hawks prend à mon sens fin avec cet épisode, et la prochaine saison pourra se concenter sur d'autres choses comme Matt et Dani ensemble ou encore Nico qui se fait arrêter pour je ne sais trop quelle raison. Ce qui me fait douter de la suite pour Matt et Dani c'est le test de grossesse positif de Noelle. C'est embêtant ce genre d'histoire qui éloigne volontairement les uns des autres.
necessary-roughness-la-diva-du-divan-noelle.pngFinalement, ce nouvel épisode gère donc deux intrigues à la fois, celle de la vie personnelle de Dani de façon anarchique et celle du coming out de Rex que j'ai trouvé plutôt correcte dans son ensemble. Sans être parfait dans son ensemble, l'épisode réservait malgré tout une jolie scène de tolérance de la part de T.K. Ce personnage reste pour moi le meilleur de la série. De plus, pas de signe du psy de Dani, ce qui est là aussi une très bonne nouvelle car je trouvais que cela cassait complètement le rythme de la série. Les intrigues du fils de Dani sont assez sympa, mais malheureusement nous n'aurons surement pas la chance d'en voir plus ce qui est naturellement dommage. Même si je ne suis pas sûr que la troisième saison soit une bonne idée, j'espère surtout qu'elle apportera une conclusion à la série. Il faut que les scénaristes soient prévoyant. Les chaines qu renouvellent à gogo c'est maintenant fini. Il n'y a plus de place pour les séries qui se périment plus vite que leur ombre.

Note : 5/10. En bref, conclusion correcte pour série correcte.

Commenter cet article