Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 2. Episode 8.

2 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-02-17h17m53s87.png

 

Necessary Roughness // Saison 2. Episode 8. A Load of Bull.


Cette semaine, Dani doit se charger d'un monteur de taureau. Autrement dit, un homme qui fait des rodéos. Une discipline très pratiquée aux Etats-Unis et qui n'a aucun égal en France. Cette plongée un peu plus culturelle dans le monde américain était donc plus intéressante. Ty, de son nom, se retrouve constamment à mettre sa vie en danger lors de ses diverses montées. Dani va tenter de lui prouver qu'il doit faire le deuil de son père afin d'aller de l'avant. Ce dernier avait été tuée par un taureau quand Ty était plus jeune, et lui a voulu suivre les pas de son père. Le comportement auto-destructeur du client de la semaine était une bonne idée à suivre. De plus que la confrontation avec la femme qui avait eu la promesse de son mari qu'il s'arrêterait de monter des taureaux. Du coup, Necessary Roughness nous offre un épisode plus touchant du point de vue du cas de la semaine. Ce dernier est souvent ennuyeux quand il n'a aucun rapport avec le milieu du football américain et pourtant… Pendant ce temps, Dani tente toujours de gérer sa relation avec Matt.

Il était logique que les deux tourtereaux alors de nouveau finir dans le même lit et c'est pourquoi, la dernière scène de cet épisode ne m'a pas surpris. Tous les deux ne pouvant pas supporter d'être séparer, c'est difficile de ne pas raccrocher. Je ne suis pas sûr de ce que Necessary Roughness veut nous raconter par la suite. Notamment parce que Matt avait prévu de demander en mariage Dani. Dani a toujours du mal à gérer sa relation avec son fils. Ce dernier est largué par Olivia afin qu'ils puissent démarrer l'université sans attaches. Sauf que Ray Jay est furieux. Le fils clivant reste une bonne idée en soit, mais l'épisode gère assez mal le personnage. L'acteur n'est pas très bon, mais ce n'est pas là le problème. Le scénario manque de sincérité. Du coup, ce qui aurait du être émouvant à la fin de l'épisode, fini par être ennuyant. Du côté du monde du football américain, il se passe encore et toujours de nouvelles choses. Noelle, une reporter, clame avoir été harcelée sexuellement par T.K. Ce que ce dernier nie en blanc.
vlcsnap-2012-08-02-17h23m46s32.pngSauf que c'est bel et bien le cas comme l'on nous le révèle à la fin de l'épisode avec un tombé de serviette. Elle va menacer T.K de le poursuivre en justice si elle n'a pas une interview. A la place, T.K va offrir une interview sur l'attaque par balle dont il a été victime. J'adore T.K. C'est petit à petit devenu mon personnage préféré dans la série. Il évolue constamment et a toujours quelque chose à raconter. Ce n'est pas forcément dans le bon sens du terme (pour lui) mais je trouve ça réellement passionnant. Du coup, ce nouvel épisode de Necessary Roughness était plutôt sympathique. La partie cas de la semaine était bonne et la partie football elle aussi. Reste encore les petites affaires du fils de Dani qui ne sont pas spécialement passionnantes. J'aurais préféré que ce soit mieux géré. Par ailleurs, j'attends de voir ce que la saison a encore en réserve car à mon avis, il y a encore pas mal à raconter de tous les points de vue. J'espère aussi que la série osera certaines choses.

Note : 5/10. En bref, un épisode pas déplaisant.

Commenter cet article