Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 3. Episode 10. Sympathy for...

22 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-22-10h26m16s87.png

 

Necessary Roughness // Saison 3. Episode 10. Sympathy for the Devil.
SEASON FINALE


Je trouverai vraiment dommage que Necessary Roughness ne se voit pas offrir une saison 4. Pourquoi ? Dans un premier temps car la série s'est radicalement changée cette année et qu'en plus de ça elle est réellement devenue bonne. Autant dire que ce n'était pas gagné. Ce season finale n'était pourtant pas aussi bon que l'épisode précédent qui montait crescendo sans jamais redescendre. Disons que ce dernier épisode cherche avant tout à offrir aux personnages des happy end, plus ou moins efficaces. Disons que le fait que cet épisode se concentre avant tout sur les sentiments de Dani ne m'a pas plus excité que ça. J'aurais bien aimé que la série choisisse de faire les choses différemment et de façon bien plus énergique. Après, il y a certaines bonnes idées et cela peut apparaître assez efficace à certains moments mais voilà, mis à part la fin de l'épisode quand Nico révèle qu'il s'appelle réellement Dominic et qu'il y a bien plus de secrets que l'on ne pourrait le penser sur lui, tout cela m'a réjouit. Mais au-delà de ça, l'épisode reste un peu trop plan-plan.

Avec l'épisode précédent on était en droit d'attendre quelque chose d'un tantinet plus rythmé, plus fou tout simplement. Après, je fais ici un reproche un peu simpliste d'autant plus que Dani ne démérite pas à tenir tête à pas mal de monde dans cet épisode. Disons que cette femme nous a prouvé depuis le début de la série qu'elle est une femme forte et qu'elle ne veut pas se laisser marcher sur les pieds. La manière dont elle renvoie à Connor ses ambitions était assez intelligent et au fond cela permet aussi de classer l'affaire de V3. Car d'un autre côté, je me demande de quoi pourrait être faite une saison 4. Je vois mal la série rester dans cette configuration encore une fois, il faut qu'elle évolue une fois de plus d'autant plus que Dani va entrer dans l'univers de Nico/Dominic et qu'il semble être un univers bien plus intéressant qu'il n'y paraît. D'un autre côté, T.K. se sert de son histoire afin d'apporter une bonne dose de victoire pour les Hawks. L'occasion rêvée de gagner un championnat est donc arrivée. Si le personnage apporte sa bonne humeur, j'ai presque préféré le reste de ses aventures.
vlcsnap-2013-08-22-09h44m43s247.pngEt notamment ses déboires amoureux. Disons que ce personnage a un coeur dans le sens où il prend les choses de manière assez touchante. Ce qu'il s'est passé avec sa petite amie, pleine d'ambition mais qui n'a pas hésité à le trahir en amour, j'ai apprécié. Encore une fois on est en train de conclure une partie de la série. Necessary Roughness cherchait certainement à faire une saison transitoire vers quelque chose d'encore plus neuf. Je ne dis pas que l'univers du football n'était pas intéressant (c'était le truc le plus intéressant des deux premières saisons), mais je pense que Dani est faites pour de plus grandes choses. Au fond c'est une femme avec des envies et une femme forte. Il faut que Necessary Roughness redore son blason. C'est un peu ce qu'est parvenue à faire cette saison 3, donnant ainsi à Dani les clés pour vivre son personnage différemment et aller vers quelque chose de nouveau par la même occasion. Elle a énormément évolué depuis le pilote de la série, passant d'une femme brisée qui cherche à se reconstruire à cette femme qui sait maintenant dire non et surtout prendre position.

Note : 6/10. En bref, un dernier épisode un poil décevant. Cela reste efficace et dans la lignée de la saison 3 malgré tout. Une bonne saison qui aura donné une seconde jeunesse à Necessary Roughness.

Commenter cet article