Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 3. Episode 2.

20 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-20-14h10m01s193.png

 

Necessary Roughness // Saison 3. Episode 2. Gimme Some Lovin'.


Je trouve qu'il est assez difficile de voir où est ce que veut aller Necessary Roughness cette saison. Bien que tout ait plus ou moins (bien) été rebooté, la série garde son héroïne et surtout son sujet de base. Le tout est donc d'autant plus difficile que le cas de la semaine était particulièrement ennuyeux. Le fait est que Necessary Roughness ne parvient pas à mettre en avant ce que l'on peut attendre de cette série et laisse donc le téléspectateur face à une sorte de déception. Le personnage de Cindy Buttons, une actrice pourrie gâtée manque de profondeur. On a l'impression de se retrouver face à un personnage bourée de clichés inspiré de ce qu'il se fait de moins intéressant dans le monde des enfants stars qui tentent de devenir quelqu'un dans le présent. Le problème c'est que ce personnage n'est qu'un accessoire pour que l'on n'oublie pas que Dani est aussi une psy. Et qu'elle doit travailler à un moment ou à un autre. Sauf que je préfère largement quand Dani se retrouve dans son nouveau bureau, face à un échantillon de robes, face à son nouveau boss, ...

Comme je le disais avec le premier épisode de la saison de Necessary Roughness, John Stamos est bien plus intéressant dans ce registre que quand celui que l'on avait pu avoir l'habitude de le voir ces dernières années. Il était temps qu'il se trouve un rôle à la hauteur de son talent. Enfin, talent... je n'irais pas jusque là. Mais au moins ce n'était pas déplaisant. Notamment ses faces à faces avec T.K sur le fait qu'il n'est plus quelqu'un sur qui l'on peut compter quand il s'agit de parler de campagnes publicitaires, ou encore faces à faces avec Dani quand ils parlent de tout et de rien. Ce sont les passages les plus intéressants de cet épisode. Le reste ne sert que d'accessoire et ce n'est pas vraiment ce que j'ai envie de voir dans Necessary Roughness. La série peine en plus de ça à renouveler les intrigues autour de certains personnages comme T.K qui reste coincé dans le rôle du footballeur star qui tentent de se racheter une image. Et comme par hasard il va tomber chez V3, la nouvelle société où Dani travaille.
vlcsnap-2013-06-20-14h24m15s30.pngAinsi, on se retrouve avec un épisode assez médiocre et que l'on oubliera rapidement. La saison 3 avait toutes les cartes en main pour changer réellement les choses sauf que l'on sent que la série est encore attachée à son schéma. Et ce n'est pas vraiment ce que j'ai envie de voir dans cette série, bien au contraire. Il aurait fallu que l'on se concentre aussi à changer les lieux car le bureau de Dani n'est plus du tout ce qui m'intéresse à voir. J'ai l'impression qu'avec les bureaux de V3 à côté, cela a pris un coup de vieux. Comme si ce que l'on avait pu voir auparavant dans Necessary Roughness n'était plus intéressant et apparaissant comme has been. Maintenant, j'ai également du mal où est ce que veut nous emmener la série si ce n'est créer une histoire d'amour entre Troy et Dani. Ce n'est pas possible autrement. Surtout que la série joue un peu trop là dessus et l'alchimie qui se créé au fil des épisodes autour de ces deux personnages. La dernière scène de l'épisode est même là pour nous le prouver. Enfin, le cliffangher peut apporter de bonnes choses. Mais je vais attendre de voir comment cela va se décanter.

Note : 4/10. En bref, la série s'emmêle encore les pieds dans ce dont je ne suis pas un grand fan.

Commenter cet article

Scott 20/06/2013 22:09


Oui et je vais continué car j'ai pas grand chose a regarder en ce moment xD

delromainzika 20/06/2013 22:07


Ah, je suis content que tu ai aimé :)

Scott 20/06/2013 22:05


@Delromainzika j'ai trouvé l'épisode 1 cool et drôle merci ^^


Faudras que je me mette aux classiques aussi xD

delromainzika 20/06/2013 21:24


Pas de soucis :)

Scott 20/06/2013 21:15


;) je te dirais ce que j'en pense de My Name Is Earl