Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Necessary Roughness. Saison 3. Episode 7.

1 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-01-12h33m09s213.png

 

Necessary Roughness // Saison 3. Episode 7. Bringing the Heat.


Si l'an dernier je n'aurais jamais cru que Necessary Roughness serait renouvelée, je pense que cette année elle aura droit à une nouvelle chance. Pourquoi ? Des audiences plutôt stables et une saison beaucoup plus rythmée et passionnante. Il ne fallait pas grand chose pour me donner envie de rester c'est certain, mais les évolutions apportées à Necessary Roughness servent clairement le récit. On peut parler de tous les personnages dans leur ensemble, ce qu'ils ont tous apportés à la saison 3, mais je pense que si c'est réussi c'est avant tout grâce à la belle dynamique qui s'est développée. Notamment avec Dani et Connor. Je trouve que John Stamos a apporté un truc à la série qui n'est clairement pas négligeable. Alors certes, ce n'est pas l'acteur de rêve mais au fond je le trouve bien plus à sa place ici que dans la plupart des rôles où j'ai pu le voir ces derniers temps. Ce qui tend également à prouver qu'au fond les scénaristes de Necessary Roughness ont su trouver un moyen d'éviter à la fois d'être redondant avec son jeu mais aussi d'éviter de faire de la redite.

La relation entre Connor et Dani va voler en éclat dans cet épisode alors que Dani va vouloir partir de V3. Si depuis le début on n'arrête pas de nous bassiner avec le fait qu'elle est ici à la place où elle aurait dû être depuis le début, forcément qu'elle ne peut pas quitter V3. Cela aurait surement fait basculer complètement la saison 3 dans quelque chose de grotesque. Malgré cet élément assez prévisible, les enjeux commencent à se faire ressentir et notamment les questions que Dani commence à se poser qui vont être par ailleurs en lien direct avec les questions que se pose Nico. Ce dernier est un bon personnage, trop effacé à mon goût mais qui commence enfin à révéler son jeu. Il faut dire qu'il tire pas mal de ficelles depuis le début au détour de cliffanghers pas toujours très réussis à mon goût mais là n'est pas la question. Au fond, on sent que cet épisode de Necessary Roughness est avant tout là pour faire évoluer la saison dans une direction finale, celle des derniers épisodes (il n'en reste que trois après celui ci).
vlcsnap-2013-08-01-13h52m17s73.pngT.K - "You know all that make up sex we had. That was actually break up sex"
La partie autour de T.K ne change pas le personnage. Il reste encore une fois lui-même. Bien que je sois septique vis-à-vis de son évolution dans cet épisode j'aime bien qu'il ne stagne pas. C'est un mal pour un bien. On va dire que de le voir avec Sheera est une chose différente de ce que l'on a pu voir avec le personnage jusqu'à maintenant. La seule question que je me pose cependant c'est est-ce que Necessary Roughness va réellement aller jusqu'au bout avec eux. Je ne serais pas contre de la stabilité pour T.K mais j'ai aussi envie que l'on tente d'aller plus loin, en creusant plus le personnage. Certes, l'an dernier son histoire d'addiction aux médicaments était une bonne idée et était déjà une intrigue lourde mais je suppose que l'on peut faire encore mieux avec les trois derniers épisodes tout en incluant le fait que Sheera n'est certainement pas la personne qu'il faut à T.K. C'est un leure. Enfin, je le ressens de cette façon, je ne dis pas que je ne peux pas me tromper. Ainsi, Necessary Roughness nous offre un épisode de transition assez sympa.

Note : 6.5/10. En bref, une transition réussie vers la fin de la saison.

Commenter cet article