Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 3. Episode 7. Coach.

8 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

vlcsnap-2013-11-08-00h16m54s10.png

 

New Girl // Saison 3. Episode 7. Coach.


Je dois avouer que j’ai des doutes sur l’utilité du retour de Coach dans New Girl. J’aime bien Damon Wayans Jr (il était géant dans Happy Endings notamment) mais dans New Girl, je ne sais pas, j’ai l’impression que ce n’est pas la série qu’il lui fait. Je le verrais bien plus dans une série plus déjantées comme Brooklyn Nine-Nine mais bon, le destin l’a ramené ici, là où tout a commencé. En effet, pour ceux qui suivent New Girl depuis le début, vous vous souvenez certainement de Coach, un personnage introduit dans le pilote de la série qui sera rapidement remplacée par… Winston, un personnage transparent. On n’y a pas forcément gagné au change mais disons que la dynamique qu’a installé la série ne laisse pas forcément de place au passé pour le moment. Malgré tout, j’ai bien aimé le fait que l’on tente de revenir sur ce qui a changé depuis le passage de Coach. Et notamment la chose la plus importante de toute : la relation entre Nick et Jess. Ces deux tourtereaux sont toujours aussi attachés l’un à l’autre et ce même si parfois ils peuvent être tentés de se séparer. Je pense par exemple à Nick qui va passer la soirée avec Schmidt et Coach ou encore Jess qui va draguer de l’homme au bar avec Cece et tomber sur Taye Diggs (Private Practice).

La partie centrée sur Jess était la plus mauvaise de l’épisode. Je n’ai pas réussi à la comprendre et le pire c’est que rien n’était drôle. Je n’aime pas l’idée que New Girl tente de rester le couple vedette de la série alors qu’ils ont déjà testé leur amour durant toute la saison précédente. Maintenant, la série ne devrait pas se concentrer la dessus et perdre trop son temps. C’est en tout cas comme cela que je vois les choses. Taye Diggs n’est pas forcément dénué d’humour et s’amuse à balancer quelques répliques de drague de comptoir ou encore à se mettre à poil dans le lit de Jess, mais voilà, cela ne fonctionne pas aussi bien que l’on aurait pu l’espérer. Surtout que Jess est quelqu’un que je trouve de naturellement drôle mais là il ne se passe rien. Du coup, quand le face à face entre Jess et Nick arrive à la fin de l’épisode, j’ai eu envie de lâcher une petite larme car même si je n’ai pas ri, j’avais presque le coeur brisé à l’idée que Nick et Jess puissent se séparer mais comme moi je suis attaché à eux, eux sont attachés l’un à l’autre. C’est tellement mignon.
vlcsnap-2013-11-08-00h18m11s13.pngEt puis il y a Coach, Schmidt et Nick. Les trois vont partir en soirée afin de passer un bon moment avec Coach sauf que ce dernier n’a qu’une envie : assouvir sa vengeance. Schmidt n’est pas déçu de cette idée dans le sens où de toute façon il ne peut plus du tout profiter de Jess et de Nick maintenant qu’ils sont ensemble constamment. J’aurais bien aimé que cet épisode s’amuse à inviter un autre membre du casting de Happy Endings rien que pour le clin d’oeil. J’aurais adorer un face à face entre Coach et un personnage incarné par Eliza Coupe devant le poste de police par exemple. A mon humble avis cela aurait pu donner une scène anthologique et réellement déclencher un rire de la part du téléspectateur. Cet épisode n’était pas pour autant complètement raté mais disons que j’attends un peu plus de la part de New Girl et là, elle m’a un peu déçu. Elle fait quelque chose qui aspire à la nostalgie et même si l’idée n’était pas bête, cela ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Surtout que Coach, on l’a oublié depuis, et lui faire vivre la nouvelle configuration de la série n’est pas ce que les scénaristes ont trouvé de plus inspiré.

Note : 6/10. En bref, Coach ne sert pas forcément le récit.

Commenter cet article