Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York Section Criminelle. Saison 10. Episode 5.

6 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-06-06-23h26m17s186.png

 

Law & Order : Criminal Intent // Saison 10. Episode 5. Trophy Wine.


Un amateur de vin est retrouvé mort d'une crise cardiaque dans son cellier fermé à clef. On découvre qu'il a vendu des bouteilles de vin de contrefaçon aux enchères et forcément, tout le monde se tourne vers ses associés. C'est le pitch de cet épisode et ma foi, l'ensemble était drôlement sympathique, puisqu'il y a deux trames : la première qui est suspectée avec les associés et la vengeance possible. C'est là que rentre en ligne de compte Adrian Pasdar en guest star dans le rôle de Mason Kent, un amateur de vin tout comme le personnage décédé au début de l'épisode. Je suis pas forcément le plus grand fan de cet acteur mais vu qu'il n'était pas monopolisant, finalement, cela passait comme un gant.

Et puis il y a la seconde trame, celle de la femme bafouée et trompée qui aurait pu le tué. Sauf que au départ on se tourne vers on amant joué par Scott Evans. Son personnage était assez fun je dois dire puisque j'ai pas vu venir le fait que le mari de la femme l'avait payé pour jouer le mec à cougars. L'idée des coucheries n'est pas histoire nouvelle dans cette série et surtout dans les crimes passionnels mais je sais pas, l'épisode avait une jolie dynamique menée par les inspecteurs Goren et Eames et on s'ennuyait pas du tout.
vlcsnap-2011-06-06-23h29m05s78.pngEnsuite il y a la partie un peu plus personnelle de l'épisode avec Goren qui est toujours chez la psy. Cette fois on s'arrête sur la relation entre Goren et sa partenaire Eames. On se souvient (merci le flashback) de la scène où le frère de Goren pensait que Eames était sa partenaire dans la vie. Je pense qu'au fond, Goren est amoureux de Eames mais qu'il se refuse de l'avouer. C'est un peu ce que j'ai ressenti avec cet entretien. On y voit d'ailleurs un personnage plus fragile, moins rustre et confiant que dans les interrogatoires. D'ailleurs, je trouve qu'il a vraiment changé durant les saisons, avant il était sans pitié, maintenant il a plus de compassion.

Au final, "Trophy Wine" était sympathique avec une jolie trame de fond sur l'adultère, l'argent et les amants et maîtresses. L'ensemble permettait également de découvrir un peu plus des entretiens entre Goren et sa puy, ce qui n'était pas une mauvaise idée. Cette saison 10 de New York Section Criminelle est pour le moment une jolie petite réussite que j'aime bien. Le retour des personnages originaux permet un vrai retour aux sources et c'est avec plaisir.

Note : 6/10. En bref, pas mal mené du début à la fin avec une petite touche émotionnelle et plein de libre arbitre.

Commenter cet article

delromainzika 07/03/2012 08:05


Après ta phrase tu viens de perdre toute crédibilité mon pauvre. Le coup du "c'est celui qui dit qui est"... c'est encore pire qu'un gamin de maternelle.

desave 07/03/2012 07:17


c'est toi qui utilisas le mot attardé en premier................... 

delromainzika 07/03/2012 06:54


Demeuré ? LOL. Je n'ai pas de leçon de vie à recevoir d'un scumbag comme toi. Tu me décourageras pas d'écrire mes critiques, désolé pour toi. En tout cas, ta réaction est celle d'un demeuré si
pour toi insulter les gens est une splendide marque de gentillesse.

desave 07/03/2012 01:43


 Tu écris

desave 07/03/2012 01:35


tu es un demeuré. Qui a demandé ton avis ? personne.ou donne-le en bon français.


La vérification de l'orthographe n'est pas accessible à un attardé ou à un demeuré.