Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York Section Criminelle. Saison 10. Episode 8.

29 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-06-29-01h32m42s184.png

 

Law & Order : Criminal Intent // Saison 10. Episode 8. To the Boy in the Blue Knit Cap.
SERIES FINALE


La franchise des Law & Order perd un de ses membres, encore un. Après avoir vu trépassé la série mère l'an dernier, puis l'échec de Law & Order : Los Angeles cette saison, l'une des séries historiques, après 10 années s'en va, avec un petit au revoir. J'ai beaucoup aimé cet épisode, mais c'est surtout pour les 10 dernières minutes, qui s'attardent sur les personnages et notamment sur la relation de Goren et Eames dont, on se doute, aurait pu très bien avoir une suite très sympathique en couple à la ville comme au niveau de leur travail. La scène finale ne trompe pas, il y a un jeu de regard très suggestif et c'est pas mauvais, bien au contraire. Je pense aussi à toute la scène avec Julia Ormond, chez la psy que j'aime bien. La thérapie est finie mais lia des problèmes de colères et de confiance en soi qu'il doit encore travaillé. L'idée de cet épisode est d'offrir une fin sans être une fin, tout est ouvert à une possible suite. Je trouve ça dommage. Cependant, revoir des images des saisons précédents étaient quand même une idée de nostalgie certes classique mais efficace.

L'affaire est simpliste : une affaire opposant deux sociétés à propos d'un code informatique va voir la mort de deux jumeaux. James Van der Beek joue ici un patron un peu flambeur sur les bords. Le personnage lui va bien. L'enquête est classique et me rappelle drôlement Columbo. C'est peut être la mort de Peter Falk (très récente) qui me rempli de nostalgie de ce cop show, mais au final, Vincent d'Onofrio pourrait faire un très bon Columbo si jamais NBC se décidait à faire un remake (ce dont elle sera à proprement parler, capable de faire). Le déroulé mécanique des Law & Order ne change pas bien que les personnages étaient vraiment intéressant, pas caricaturaux et donc tout de suite moins ennuyant. Je ne dirais pas que je suis surpris de la tournure des évènements, des suspects, loin de là, j'ai déjà rodé la machine, mais j'ai trouvé que c'était bien huilé, et que le tout ne se grippait pas à la moindre attache.
vlcsnap-2011-06-29-01h25m13s46.pngPour un series finale, l'affaire de la semaine était pas forcément digne. J'aurais aimé quelque chose de plus complexe, de plus extravagant, dans la démesure avec des tonnes de guest star par exemple, des guest qu'on aurait pu voir dans des épisodes des précédentes saisons, comme une sorte d'hommage à vue à la série. Ce n'est pas le cas. Cela me fait penser qu'il reste encore une série à la franchise : SVU. Va t-elle connaître une mort affreuse la saison prochaine ? Seul l'avenir nous le dira mais le départ de Stabler, etc… tout ça va changer pas mal de choses. C'est un peu pareil quand L&O CI a subit le départ de D'Onofrio et Erbe il y a de ça quelques temps avant de revenir pour les ultimes épisodes.

Au final, je suis pas déçu du résultat si je devais juger cette affaire comme une affaire normale et pas du tout comme un series finale. Si je dois le juger en tant que tel, il faudrait prendre plus de pincette car l'ensemble est vraiment délicat à juger (le manque de scènes marquantes, et aucune émotion qui transparaît, …). La psychologie n'est pas entièrement utilisée, on se concentre sur un cas et on conclu avec une jolie histoire suggestive pour les deux héros de la série. J'ose espérer que USA Network arrivera à convaincre qu'une saison 11 c'est encore possible (dans le mon de la télévision, tout est possible de nos jours). Et moi je souhaite un bon courage à Eames et Goren que j'aurais le plaisir de retrouver en rediffusion sur nos chaînes françaises. Une saison ultime certes mais beaucoup trop courte. P.S : Le titre donne trop d'indices sur le déroulé de l'épisode et j'aime pas ça.

Note : 7/10. En bref, une scène finale simpliste et très fidèle à l'univers de la série. Une solide affaire qui ne perd pas d'entrain. Un très bon épisode.

Commenter cet article