Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Cragen s’en est aller…

23 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2014-01-16-20h49m21s157.jpg


New York, Unité Spéciale // Saison 15. Episode 11. Amaro one-eighty.


Ce qu’il y a de bien avec SVU c’est le fait que la série parvient à créer de nouvelles choses intéressantes tout en malheureusement clôturant certains chapitres importants de la série. En effet, comment ne pas tomber sous le charme d’un épisode qui se concentre sur la nouvelle génération de SVU tout en clôturant tout en émotion et en légèreté le chapitre Captain Cragen. Après le départ de Munch plus tôt cette saison, c’est au tour de Cragen de quitter la série. Je dois avouer que quand le départ de Dan Florek de SVU avait été annoncé, je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit fait aussi tôt dans la saison. Il va me manquer même si sa place n’était pas si importante que ça finalement. En tout cas, c’est au tour d’Olivia de le remplacer à la tête de la brigade et je dois avouer que j’ai hâte de voir ce qu’elle va pouvoir changer (si elle change réellement quelque chose). Mais SVU est une série qui montre à quel point les personnages féminins sont forts. C’est une très bonne chose d’ailleurs.

Du coup, ce départ ne se fait pas nécessairement par la petite porte mais tout de même. Un peu comme pour Mouch, nous avons deux scènes marquantes. Une première qui réunit tout le monde au début de l’épisode autour d’une petite coupe de champagne et une scène finale, plus intimiste, entre Cragen et Olivia. Un moment touchant mine de rien car la série ferme l’un de ses chapitres. Mais l’on peut dire qu’il s’agit d’un beau départ. Pendant ce temps, Amaro a quelques petits problèmes. En effet, alors qu’il n’était pas en activité et qu’il rentrait chez lui avec Amanda, il s’est retrouvé à poursuivre un jeune homme qui aurait été aperçu avec une arme. Tout cela nous amène bien entendu à une affaire puisque Amaro va être accusé d’avoir commis un crime de haine raciale alors que le garçon est sévèrement blessé à l’abdomen. Alors qu’il était en plus de ça sous les effets de l’alcool lors de la petite soirée, forcément ce n’était pas assez pour le rendre complètement incapable de faire son devoir mais c’était assez plaisant de voir le personnage face au tribunal.
vlcsnap-2014-01-16-20h38m08s76.jpgSi la série enchaine peut être un peu trop vite les épisodes centrés sur ses personnages qui se retrouvent accusés ou témoins dans des affaires, elle avait ici le mérite d’être plutôt correcte dans son ensemble. Cela pose pas mal de questions et notamment celle de la légitimité qu’avait Amaro d’intervenir malgré l’alcool qu’il avait dans le sang (et pourtant c’est aussi son devoir, donc question à double tranchant) et puis l’évolution du personnage (sa femme qui veut la garde de ses enfants alors qu’un tireur fou a failli tuer sa fille, etc.). Tout cela fonctionne en tout cas très bien et me donne envie d’en voir un peu plus. Les rues de New York ne sont pas très sûres et c’est aussi ce que SVU tente de nous montrer chaque semaine. Sans pour autant tirer la sirène d’alarme en en faisant trop. Tout est toujours très bien dosé. Et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Maintenant que Cragen n’est plus dans la série (et ce même si je pense qu’il refera des apparitions ponctuelles histoire de ne pas l’oublier) j’ose espérer l’intégration d’un tout nouveau personnage, plutôt masculin (car le pauvre Ice T se retrouve assez seul avec Amaro maintenant…).

Note : 6/10. En bref, un départ en bonne et due forme.

Commenter cet article

Kevin, 23/01/2014 22:11


Bonne critique, moi par ailleur, j'ai vraiment l'impression que les scénaristes ont décidé de faire baver les détectives cette saison. Il n'y a que Fin qui est épargné pour le moment. 


PS: C'est Munch, Pas Mouch... ;)