Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York Unité Spéciale - Découpe moi…

17 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2012-05-17-19h48m43s149.png


New York, Unité Spéciale // Saison 13. Episode 22. Strange Beauty.


Plus on approche de la fin de cette nouvelle saison de SVU plus je me dis que ce reboot est plus que réussi. Ils ont su donné un nouveau souffle à la série. Kelli Giddish est une de ces raisons. La jeune actrice n'avait pas trouvée de rôle assez prenant ces dernières saisons (Past Life, et la correcte Chase) mais a su rebondir avec beaucoup de bonnes choses comme un rôle dans The Good Wife que j'ai adoré, et le rôle de Rollins dans SVU. Un vrai rôle qui lui colle à la peau. En tout cas, personne ne peut être déçu de ce qui a été fait cette année dans SVU. Ils ont clairement su nous faire oublier Christopher Meloni et le pauvre il doit se ronger les ongles en se disant que la série n'a pas perdue qui que ce soit au fond alors qu'il se pensait irremplaçable. Je rigole bien maintenant. Dick Wolf avait raison, mais il avait aussi tord. Ce n'est pas que les personnages qui font la série, mais c'est uniquement parce qu'ils sont très bons. Et il y a très rarement des erreurs de casting.

"Strange Beauty" nous emmène dans le monde de la transformation. Toutes ces pratiques étranges qui vont du piercings, aux tatouages en passant par l'amputation. Car oui, il y a bien des cinglés dans nos rues et surtout dans les rues de New York à ce que l'on peut voir avec cet épisode. J'ai beaucoup aimé l'épisode parce qu'il nous plonge dans univers étrange et assez peu connu finalement. Peu de séries se permettent de développer ce genre d'affaires. Cela permet donc également de développer le personnage de Rollins. Cette dernière me plait tellement. Sur le terrain elle est vraiment bonne. Dans les épisodes précédents on avait pu avoir avoir un duo Rollins / Benson que j'avais adoré. Elle se faisaient passée pour un couple gay. Et on pouvait vraiment le croire. Mais ce n'est pas tout, parce que cette fois elle se retrouve avec Fin. D'ailleurs, leur duo fonctionne à merveille lui aussi. Comme quoi, Rollins est une des meilleures choses qui pouvait arriver à SVU.
vlcsnap-2012-05-17-20h02m51s187.pngLe tout se fait en plus de l'excellente Mariska Hargitay qui a trouvée une seconde vie cette année. L'épisode nous emmène dans un premier temps vers le mauvais suspect évidemment, puis enfin vers le bon. Mais la recherche se passe très bien avec de bons éléments pour nous tenir en haleine tout au long de l'épisode. Ainsi, SVU m'a encore une fois beaucoup plu avec un épisode énergique et efficace. C'est sûrement grâce à une bonne intrigue autour des personnages et de leur dynamique, qu'autre chose. Mais j'aime bien. J'ai hâte de voir le dernier épisode de la saison qui à mon avis promet beaucoup de bonnes choses, notamment au sujet de nos personnages. Le but sera sûrement dans les mettre à l'épreuve et voir ceux qui doivent ou non rester. J'espère que Danny Pino par exemple disparaitra l'an prochain. Il ternie un peu trop la série à mes yeux.

Note : 6.5/10. En bref, encore une fois une preuve de la réussite de SVU.

Commenter cet article