Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Justiciers des rues...

26 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2012-04-26-18h34m45s196.png


New York, Unité Spéciale // Saison 13. Episode 19. Street Revenge.


Afin de surfer sur la vague de la sortie de Avengers, SVU nous sort un épisode sur ses propres justiciers à elle. En effet, outre le fait que le fille Marvel sera cité au sein du film, on voit que l'on exploite à fond le filon des gens qui font leur propre justice dans les rues de New York. Alors qu'une série comme Person Of Interest a su changé le Batman en héros d'un nouveau genre, SVU tente de réinventer à elle seule la vie des gens qui vivent dans l'insécurité et qui aimerait bien enfin être entendus. L'atmosphère de ce nouvel épisode de SVU m'a beaucoup plu. On plonge vraiment au fond d'un New York où il peut arriver tout et n'importe quoi. Le but principal de ces justiciers est de faire justice aux gens qui en on besoin. Pas la peine de dire que le SVU va être débordé et avoir beaucoup de mal à démasquer des dangereuses personnes avant que les dégâts ne prennent une ampleur vraiment incontrôlable. Petit à petit la peur gagne les gens, et le traitement médiatique de l'affaire permet notamment d'avoir une vision du monde extérieur à l'environnement policier de la série.

La vision médiatique est toujours intéressante à traiter dans cette série. Je trouve que c'est fait avec beaucoup de simplicité mais aussi d'intelligence. Il faut bien avouer que SVU est une bonne série policière qui gère ses univers souvent très bien. La violence de cet épisode est assez remarquable dans quelques petites scènes, mais la plupart du temps suggérées au début de l'épisode. Une fois la seconde partie lancée, évidemment là tout de suite l'épisode prend son envol. Ce qu'il y avait également d'intéressant dans cet épisode c'est que la partie policière prend une dimension bien plus importante que la partie judiciaire. Cela change un peu le fusil d'épaule et ce n'est pas plus mal. D'autant plus que Benson est excellente, et que l'équipe du SVU est au top. Plus l'épisode avance, plus la noirceur de l'histoire prend forme. Le début parait assez chaotique finalement, mais c'est avant tout pour placer l'intrigue. On le remarque petit à petit. "Street Revenge" permet également à Amaro de développer son intrigue personnage lancée dans l'épisode précédent.
vlcsnap-2012-04-26-18h46m54s54.pngIl pense que sa femme pourrait avoir une affaire. L'idée est judicieuse car la confrontation finale de l'épisode entre Amaro et Maria était bonne. J'avais peur que le personnage soit bâclé et finalement, on s'en sort assez bien. Le cliffangher de l'épisode précédent ne laissait pas forcément attendre quelque chose de cet acabit là dans l'épisode. Mais au moins on développe le côté sombre d'Amaro, et c'est une bonne chose. Même si au fond, ce n'est qu'une raison de plus pour noircir un peu plus le propos de l'épisode. Au final, ce nouvel épisode de SVU assure la promo du film Marvel. Je ne sais pas si ils ont été payés pour ça mais l'épisode était tout de même très bien en son genre. Le tout aurait été bien meilleur si seulement l'on avait voulu plus nous en montrer. Il y a beaucoup trop de scènes au poste de police et d'interrogatoires qui moisissent l'intrigue. C'est dommage car au fond, la série pouvait très bien nous faire vraiment peur avec son univers déjà bien glauque.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de SVU, malgré quelques défauts inhérents à la construction même de la série.

Commenter cet article