Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Le quotidien d'une prostituée...

6 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2012-12-06-19h21m36s248.png


New York, Unité Spéciale // Saison 14. Episode 9. Dreams Deferred.


J'attendais avec impatience l'apparition de Patricia Arquette dans la série quand elle avait été annoncé. J'adore cette actrice depuis son rôle dans Medium et je trouvais intéressant d'exploiter son talent dans une aussi bonne série que SVU. Car cette dernière permet très souvent de mettre en avant le talent du casting d'une série. Dans "Dreams Deferred" elle incarne une prostituée qui va aider l'Unité Spéciale à enquêter sur un tueur fou. Elle est le dernier contact du suspect et elle avait été impliquée dans une ancienne affaire de Benson. Méconnaissable et brillante, Patricia Arquette fait le show du début à la fin de l'épisode. Il n'y a aucun répit de laissé aux personnages et elle brille réellement. J'ai trouvé que le personnage était excellent et la prestation de l'actrice absolument éblouissante. Rien à redire, elle mériterait d'être nominée lors des prochains Emmy dans la catégorie des guest dans les dramas. La dernière fois qu'une actrice m'avait autant éblouie de son talent dans SVU cela date de la saison 12 et de l'apparition de l'excellente Elizabeth Mitchell dans un rôle à sa mesure là aussi.

L'introduction de l'épisode était déjà en elle même excellente. Ce que j'ai adoré dans ce début d'épisode c'est qu'il y avait un arrière goût d'originalité. C'est rare ce genre d'introductions inspirées. La série joue beaucoup plus souvent sur le choc. Certes c'est le cas ici aussi mais c'est moins le cas. Du coup, dès le début j'étais complètement pris l'épisode. Un agent du FBI, chargé d'enquêter sur ce tueur fou faire appel à l'équipe de l'Unité Spéciale. Incarné par Jason Gedrick (actuellement dans la saison 7 de Dexter mais surtout plus connu pour son rôle de  Rick Coletti dans Desperate Housewives), ce personnage apportait à l'épisode une expertise différente de celle que l'on connait. L'intervention de personnages que l'on n'a pas l'habitude de voir dans la série est toujours une source nouvelle d'inspiration pour les personnages. Du coup, avec l'agent du FBI et l'aide de la prostituée nous avons deux univers différents qui viennent en aide à Benson et cie.
vlcsnap-2012-12-06-18h50m24s217.pngLes agents vont alors se retrouver plongés dans le monde de la prostituée, un monde dangereux mais particulièrement bien travaillé. Ce n'est pas nouveau que l'on rencontre des prostituées dans SVU, mais que l'on côtoie leur univers c'est un peu plus rare. Du coup, le fait qu'ils puissent ressentir le danger était encore plus intéressant et rend l'épisode bien plus intense. "Dreams Deferred" aurait donc pu être un épisode raté ou un épisode répétitif mais il n'en est rien. Il a su créé quelques éléments surprenants afin de laisser le téléspectateur repus une fois l'épisode regardé. C'est en tout cas le sentiment que j'ai eu à la fin de celui ci. Je n'avais pas grand chose à redire si ce n'est que j'aurais trouvé un peu plus intéressant de plonger bien plus profond dans cet univers et pourquoi pas de mettre encore une fois Olivia face au mur comme plusieurs saisons ont déjà pu le faire précédemment (notamment quand elle s'était retrouvé en prison durant quelques épisodes).

Note : 7/10. En bref, la prestation sans faute de Patricia Arquette mériterait une récompense lors des prochains Emmy. Un bon épisode mis à part cela, original par certains aspects mais surtout vivant.

Commenter cet article