Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Mineure...

8 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2011-12-08-20h51m22s33.png


New York, Unité Spéciale // Saison 13. Episode 10. Spiraling Down.


Dès que j'ai vu Kay Panabaker dans ce nouvel épisode de SVU, je me suis dit… Oh non, on veut me gâché mon épisode, mais au final, elle n'est pas trop là et je suis très content. Même si l'épisode n'était pas exceptionnel, sa présence de façon plus furtive que j'aurais cru m'a tout de même plu. Dans ce nouvel épisode de SVU, un collègue militaire d'Amaro (Danny Pino) rapporte à ce dernier que sa fille de 14 ans a disparue à New York. L'introduction de l'épisode était très rapide, mais aussi très mauvaise et pas vraiment croyable. Je sais pas pourquoi mais j'ai eu beaucoup de mal à voir en Kay Panabaker un bon personnage. Et puis même si son histoire est malheureuse, j'ai pas réussi à l'apprécier. En fait, je pense que j'ai encore son rôle dans No Ordinary Family dans la tête. Disons qu'un cross over avec cette série annulée aurait été plus drôle au fond. Mais je crois que Michael Chiklis a compris la leçon du : Ne jamais jouer dans des séries familiales sur ABC quand on est un gros dur récompensé.

L'enquête va aussi aller très vite pour retrouver la fille. Qui peut croire qu'un seul coup de téléphone va pouvoir permettre de la retrouver quand parfois on peut faire des épisodes entiers sur ce genre d'affaire. Bref, tout ça était si mal foutu que j'ai pas du tout aimé. La mise en place d'un épisode d'une série policière banale, et loin de ce que à quoi peut nous habituer SVU. Mais bien sûr, tout ça c'était pour mieux coincé Jake Stanton (joué par l'excellent Treat Williams) pour viol sur mineure. En fait, cet épisode est un peu beaucoup sauvé par la prestation de notre cher Treat Williams. Je ne suis pas un fan particulier de l'acteur, mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'il sait tenir tête aux personnages, aux inspecteurs et que les scènes judiciaires sont suffisamment sympathiques. Ainsi, les 3/4 de l'épisode se concentrant sur le jugement de l'affaire était une bonne idée. En tout cas, j'ai beaucoup aimé.
vlcsnap-2011-12-08-20h16m57s119.pngLe retour d'Andre Braugher dans le rôle du DA Bayard Ellis était également une excellente nouvelle. Ce personnage cynique me plaît beaucoup, de même que ses diverses petites discussions tout au long de l'épisode dont une spécifique avec Benson. Je suis moins fan de l'apparition de l'ADA Cabot qui manque de charme. Stephanie March est une actrice que j'aime bien et d'ailleurs son retour dans la série n'est pas une si mauvaise idée mais je préfère son acolyte. Bref, au final, ce nouvel épisode de SVU reste assez moyen malgré de très bonnes scènes et une fin que j'attendais pas du tout. C'est aussi ça SVU, des surprises et des twists. L'épisode a manqué quelques trucs comme de nous surprendre avec son introduction, expéditive et donc bâclée. Ce qui au fond ne peut être que déception. J'ai malgré tout envie de revoir des épisodes à majorité judiciaire, car c'est un exercice difficile que SVU a déjà sublimé.

Note : 5/10. En bref, un épisode moyen malgré une bonne moitié...

Commenter cet article