Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Monsieur l'accusé, Brian Cassidy

21 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

svu-kelli-giddish-dean-winters.png

 

New York, Unité Spéciale // Saison 14. Episode 17. Undercover Blue.


En plus de mettre en avant l'un des personnages connus de SVU, cet épisode se concentrait également sur la part "Law" de la série. Si vous lisez régulièrement mes critiques vous saurez alors que je suis un grand fan du genre judiciaire. Et cet épisode ne déroge pas à la règle. J'ai une sorte d'attirance pour le judiciaire alors que je n'ai jamais eu envie de faire des études de droit. Mais les séries judiciaires sont toujours mon dada. Bref, cet épisode permet donc d'exploiter la partie judiciaire de la série alors que l'officier Brian Cassidy (incarné par Dean Winters - déjà vu dans le triple épisode du season 13 finale et  season 14 premiere) est accusé de viol par une prostituée alors qu'il était sous couverture. Cette petite affaire était assez bien ficelée car elle exploite plutôt bien la situation. Le fait qu'un flic se fasse arrêter pour meurtre alors qu'il était en service, il n'y a rien de mieux finalement. Bien que la résolution de l'histoire est beaucoup trop simpliste. J'aurais bien aimé qu'il y ait un vrai twist (soit qu'il soit vraiment coupable, soit qu'il aille en prison malgré son innocence sans que personne ne puisse faire quoi que ce soit).

Cela aurait pu faire un double épisode intéressant ou une intrigue secondaire intelligente pour cette seconde partie et fin de saison 14. Du coup, dans cet épisode nous allons également apprendre que Brian et Olivia ont une relation et que cela à l'air de plutôt bien se passer. Sauf que maintenant, cette affaire va bien évidemment changer quelque chose qui risque bien de ne pas pouvoir trouver de solution d'ici la fin de la saison (si jamais on revient sur leur aventure). Je ne suis pas contre l'idée de revoir Dean Winters dans SVU. C'est un bon ajout (alors qu'il n'était pas réapparu dans la série depuis la fin de la saison 1). "Long time no see" comme on dirait aux Etats-Unis. Bref, cet épisode réussi également l'exploit de rendre Nick Amaro intéressant lui aussi. Alors que l'affaire de Brian bat son plein, il se retrouve face à une ancienne femme avec qui il a copulé pendant son service alors qu'il faisait tomber le père de celle ci. J'ai trouvé ça assez touchant bien que le fait qu'il ait un fils reste un peu gros comme une baraque. Mais j'ai bien conscience du fait qu'il ne faut pas trop en demander à SVU non plus.
svu-new-york-unite-speciale-olivia-benson-marishka-harigt.pngL'idée était aussi de faire en sorte que Brian Cassidy ne soit pas trop déconnecté de ce qui avait été fait au début de la saison (et donc avec sa réapparition dans le triple épisode). Un choix qui laisse encore une fois le téléspectateur dans le doute. Mais le doute est rapidement balayé alors que les choses avancent de façon logique et intéressante. Finalement, ce nouvel épisode de SVU nous prouve une fois de plus que les choses sont toujours aussi funs à suivre dans SVU. Surtout quand elles se déroulent dans un tribunal. Il manquait peut être une dose émotionnel supplémentaire (car l'histoire d'Amaro, bien qu'elle en avait le pouvoir ne l'était pas vraiment, surtout que Danny Pino n'est pas connu pour être un acteur bon dans la nuance émotionnelle). Moi qui n'attends rien d'exceptionnel de la part de SVU, je suis toujours surpris de voir de bons épisodes après quatorze années de bons et loyaux services. Car cet épisode est basé sur ces loyaux services justement (un retour de personnage, une affaire qui sait relier les choses et surtout les intrigues).

Note : 6/10. En bref, une jolie affaire cohérente et remettant sur le devant de la scène un ancien personnage de la série.

Commenter cet article