Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Quand la politique fait bon ménage

6 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2011-10-06-17h35m27s178.png
New York, Unité Spéciale // Saison 13. Episode 3. Blood Brothers.


Après avoir fait l'affaire DSK en guise de premier épisode de saison, cette fois SVU s'attaque au scandale qui a frappé la famille Schwarzenegger au début de l'année. On le voit bien avec cette série que les meilleurs inspirations viennent de l'actualité. On ne se trompe pas puisque l'épisode en lui même était classique mais bon, et même un peu différent de ce que l'on peut potentiellement voir dans la série. En tout cas, c'est pas original entièrement puisque c'est inspiré d'un fait réel, mais… je pense que c'est pas une mauvaise chose. Au contraire, on voit bien que qu'a donné l'épisode DSK, il était solidement foutu, là c'est encore la même chose. Mais peut être que cela vient aussi du cast, et pas que du scénario. En effet, Kyle McLachlan (Twin Peaks, Desperate Housewives), que l'on avait déjà pu voir dans un excellent épisode de la saison 6 de SVU (je vous le conseille vivement), revenait donc mais cette fois dans la peau d'un politique, Andrew Raines.
vlcsnap-2011-10-06-17h39m52s17.pngPour continuer autour des guests, sa femme, Kathleen Raines était incarnée par Paige Turco à qui c'était également la seconde apparition, déjà vu dans un épisode de la troisième saison (et pour le coup, ma mémoire me joue des tours, je me souviens pas de l'épisode). L'ouverture de l'épisode se fait donc sur une jeune fille qui est tombée enceinte alors que son hymen est encore là. Un miracle ? Non non, on est pas dans une série fantastique, on est dans un drama policier. Petit à petit tout se dessine, jusqu'à même accuser l'église dans un premier temps. Ce n'est pas la première fois que la liturgie entre en ligne de compte dans cette série. Mais j'aime bien car c'est souvent très intéressant et jamais tourné de la même façon. Puis vient petit à petit l'homme politique, et cette affaire que l'on connaît tous, liant Schwarzenneger à l'actualité.

"Thirteen year olds today, we try to keep then innocent, but we're loosing then to the Kardashians and Lady Gaga".


vlcsnap-2011-10-06-17h44m38s61.pngEn effet, Andrew Raines a eu un enfant avec sa maîtresse et femme de ménage. Kyle McLachlan est vraiment un excellent acteur, et donne à son personnage un vrai petit plus. "Blood Brothers" aurait très bien pu tomber dans le cliché le plus idiot, et même dans du drama policier dans fond, sauf que la réflexion est là, et le scénario étayée dans ce qu'il nous présente. C'est donc par la même occasion que l'on retrouve ce qui fait la force de SVU, ses personnages. La nouvelle dynamique instaurée au sein de la série est excellente. Benson et Amaro forment un duo de choc, cela dépoussière presque la série (même si je ne la trouve pas du tout vieille, mais en accord avec son temps). Le petit plus c'est tout de même le retour de l'assistante du procureur Casey Novak jouée par Diane Neal. Elle m'avait manqué cette petite. On voit donc que la série joue sur la nostalgie des vieux personnages (j'espère qu'elle va quitter NCIS pour revenir à plein temps dans SVU).

Note : 7.5/10. En bref, un épisode intéressant, tout en reprenant un sujet d'actualité.

Commenter cet article