Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale - Viol en asile…

17 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

vlcsnap-2011-11-17-18h50m36s115.png


New York, Unité Spéciale // Saison 13. Episode 8. Educated Guess.


SVU est une série policière étonnante. En tout cas pour moi c'est l'un des meilleurs cop-show qui existe dans ce monde. C'est avec ce genre d'épisode que l'on se rend compte encore plus de toute l'étendue de son excellence. Cet épisode raconte pourtant une histoire presque banale dans cette série : un homme amené dans un hôpital psychiatrique afin de descendre de son trip est le témoin d'un viol dans une pièce de ce même hôpital. Cependant, la victime, Gia Eskas crie haut et fort ne pas être une victime de viol. Le téléspectateur sait dès le début qu'elle a bien été violée, donc le but pour nous durant cet épisode est de voir comment les inspecteurs vont tomber sur le suspect et surtout qui est-il. L'histoire se suit très bon, et surtout est tellement bien écrite que les dialogues tombent sous le sens. Dans ce genre d'épisodes habituellement on a droit à des scènes téléphonées, et ce malgré l'originalité de certaines intrigues. Le viol est une marque de fabrique de SVU, donc il est difficile de changer ça. Cependant, après treize ans, on arrive encore à nous surprendre. Il suffit juste d'une bonne réalisation, d'un bon scénariste et c'est dans la poche. Sans parler du cast.

Ce nouvel épisode a aussi invité Carrie Preston connue pour son rôle de Arlene Bellefleur dans True Blood. Son personnage bien que pas celui qui est violée, offre une jolie petite composition de femme dont le mari est l'accusé - à juste titre -. L'épisode s'intéresse aussi un peu plus au personnage de John Munch. On voit très bien que cette saison prend les personnages de la série à témoin, ils ne sont plus les simples accessoires d'une enquête. C'est d'ailleurs la seule série de la franchise a avoir réussie à rendre les personnages plus qu'attachants. Certes le départ de Meloni cette année a tué un peu plus la série en terme d'audience, mais elle l'a pas tuée avec l'arrivée de Kelli Giddish, toujours aussi juste dans ce nouvel épisode. Même si Danny Pino est toujours aussi mauvais, et ennuyeux, le duo Hargitay / Giddish, très bien mis en avant dans cet épisode était excellent. J'ai hâte de voir ce qu'ils vont bien pouvoir nous sortir par la suite car je sens qu'on a pas fini de les voir toutes les deux.
vlcsnap-2011-11-17-18h42m35s137.pngAu final, la résolution du crime est étonnante. On s'attend pas au petit twist de la fin. Même si ce n'est pas le meilleur que la série est connue, c'est bel et bien un des meilleurs de la saison. SVU doit aussi surprendre et c'est donc difficile. Sans compter que les séries policières je les connais plutôt bien - notamment par rapport au fait que j'en vois beaucoup depuis mon plus jeune âge, surtout que j'ai été biberonné aux Experts et aux Law & Order première du nom -. "Educated Guess" aurait pu être encore meilleure si la série n'avait pas livrée une première scène des plus ridicule. C'est sûrement le seul point noir de cet épisode en plus de Danny Pino et de son rôle terriblement ennuyeux. J'attends de voir la suite de cette saison et de voir un peu plus d'interaction entre les personnages. C'est pour le moment tellement attachant. Sans compter que Olivia Benson est un personnage de plus en plus intéressant et puissant. Mariska Hargitay a su prendre toute la splendeur de la série en elle et a en devenir la vraie impératrice.

Note : 8/10. En bref, un épisode étonnant, et très bon. Surtout grâce à une très bonne écriture et à une bonne réalisation.

Commenter cet article